Homepage OGC Nice offical website

Deux mois et demi après JC

Stats

April 13, 2021

Deux mois et demi après JC

Face à Reims, Jean-Clair Todibo (21 ans) a disputé son 11ème match avec les Aiglons toutes compétitions confondues. Le défenseur central n’a jamais porté une tunique plus souvent au haut niveau. L’occasion de lever le voile sur ses stats en rouge et noir…

Il est arrivé à l’OGC Nice le 1er février avec son sourire, son naturel, sa force, sa motivation, mais aussi avec les interrogations qui escortent toujours une trajectoire atypique. Deux mois et demi après, Jean-Clair Todibo s’est imposé dans l’axe de la défense avec sa motivation, sa force, son naturel et son sourire, en mettant tout le monde dans sa poche, adversaires, Aiglons et supporters. En 11 matchs (9 de L1 et 2 en Coupe de France), le joueur formé à Toulouse et prêté par le Barça a imposé sa patte, son amour des duels, mais aussi son goût du jeu, de la relance propre et du petit dribble qui ferait rugir un stade si le stade était en vie. 

Derrière le style du n°25 se cache une grosse influence. Celle-ci, comme celle de son acolyte William Saliba mise en évidence la semaine passée, se pare d’un éclat original à la lumière du papier. Une lumière avant tout collective : Nice affiche 56% de succès avec Todibo en Ligue 1 2020/21 (5/9) contre 30% sans lui (7/23). Preuve que la sérénité, sentiment diffus, peut parfois rejoindre le concret. 

Alors que seul le Marseillais Boubacar Kamara (11) affiche plus de titularisations que Todibo (9) dans les 5 grands championnats européens depuis février 2021 parmi les défenseurs nés en 1999 ou après, le Francilien de naissance se démarque aussi par deux facettes de son jeu. La première concerne « le coeur » du métier de défenseur. Depuis son arrivée, Todibo est le 3ème Aiglon qui récupère le plus de ballons (59), derrière Kamara (64) et Saliba (69). 

La seconde illustre à merveille la bascule de son « métier » dans la modernité et le rôle de la ligne basse dans la construction. Depuis son arrivée, il est le 3ème Niçois qui touche le plus de ballons (723), derrière Saliba (746) et Kamara (783), soit le 9ème total parmi les arrières de l’élite, avec en moyenne 80,3 ballons touchés par match. 

Enfin, depuis février, seul Adbou Diallo a réussi plus de dribbles par match en moyenne (1,8) que Todibo (1,3) parmi les axiaux qui ont pris part à au moins 5 rencontres de L1. Un chiffre nuancé par le fait que le joueur du PSG puisse également évoluer comme latéral gauche... 

Chiffre qui prouve, s’il le faut, que malgré la pression et la compétition, le football reste un jeu. Même dans l’axe de la défense.

Constantin Djivas, avec Kevin Jeffries

​Les clubs de Todibo

Nice : 11 matchs 
Schalke 04 : 10 matchs 
Toulouse : 10 matchs 
Barcelone : 5 matchs 
Benfica : 2 matchs