Homepage OGC Nice offical website

Un succès pour clore la prépa

Nice 3-2 Rennes

August 15, 2020

Un succès pour clore la prépa'

A l’issue d’une belle prestation, l’OGC Nice a achevé sa préparation par une victoire face à Rennes ce samedi, dans une Allianz Riviera à huis clos (3-2).

Invaincu durant l’avant-saison (4 victoires, 1 nul), qualifié pour la prochaine Ligue des Champions et solide 3e du dernier championnat, le Stade Rennais se présenta dans le Comté avec confiance. Ce qui se vérifia d’entrée de jeu, les hommes de Julien Stéphan faisant subir un pressing intense à leurs adversaires. Pendant une grosse demi-heure, les Aiglons prirent leurs visiteurs « dans le buffet », sans parvenir à sortir de leur base arrière pour trouver Kasper Dolberg. Cette physionomie déboucha par l’ouverture du score rennaise, fruit d’un coup de tête d’Aguerd sur un coup franc de Bourigeaud (0-1, 31’). Logique, même s’il n’y eut aucune occasion à se mettre sous la dent avant ce premier but.

Sonné, secoué, Nice ne tarda pas à réagir. Avec un détonateur nommé Youcef Atal. Alors qu’il livra un duel acharné à Faitout Maouassa tout au long de la rencontre, le latéral algérien fit respirer tout le monde par sa générosité, ses courses et sa détermination. Il monta en régime au fil des minutes, et termina la rencontre en ayant « essoré » ses vis à vis. Le premier acte de cette prestation réussie fut le pénalty qu’il obtint à 5 minutes de la pause, après un une-deux avec Thuram.

Comme à Liège, Dolberg conclut le travail d’Atal, sans trembler (1-1, 43’). Ce but réveilla les Azuréens et les fit véritablement entrer dans leur partie. Le pressing s’inversa, les duels aussi, Rennes recula, Nice avança, et peu avant la pause, alors que Lees-Melou lui chatouilla les chevilles, Martin transmit en retrait à son gardien. En renard, Thuram intercepta, puis s’en alla fixer Salin, avant de l’ajuster d’un somptueux petit piqué du gauche (2-1, 45’).

Les Rouge et Noir firent la course en tête à la pause. Un avantage bien payé au vu des débats, sur lequel ils surfèrent avec sérénité. Au retour des vestiaires, ce furent bien eux qui guidèrent le jeu à leur main. Qui tinrent le ballon, qui affichèrent plus de sérénité. Bien en jambes, à l’aise dans les transmissions courtes, les coéquipiers de Dante prirent l’avantage… sur du jeu long. Avec leur capitaine à la baguette, façon quarterback, qui mit sur orbite l’inusable Atal. Lancé, encore et toujours, Youcef fut fauché par Maouassa et, comme lors du premier acte, l’avant-centre danois se mua en justicier (3-1, 62’).

Ce break mit un coup sur la carafe adverse. Derrière, le Gym poursuivit avec application, Schneiderlin dans le rôle de régulateur et Claude-Maurice précieux à la sortie du ballon. Patrick Vieira, comme son homologue, procéda à de nombreux changements. Et alors que ses hommes s’acheminèrent tranquillement vers une dernière victoire « amicale », les débats furent relancés par un pénalty de Terrier, consécutif à une faute de Sylvestre sur Camavinga (3-2, 88’).

Mais le Gym résista, puis décrocha la victoire. Sans avoir tremblé dans l’ensemble, hormis sur les phases arrêtées, et en ayant exploité au maximum ses opportunités.

A noter que Dan Ndoye, fraîchement arrivé du Lausanne-Sport, entra à la 83’ et disputa ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs.

Place désormais à la dernière semaine de travail avant la reprise du championnat, fixée dimanche prochain face à Lens (huis clos, coup d’envoi à 17h à l'Allianz Riviera).

Le match en images :

Alexis Claude-Maurice

Hassane Kamara dans son couloir gauche

Khephren Thuram, auteur de son 2e but de l'été à la 45'

Amine Gouiri 

Youcef Atal

Dolberg félicité après son pénalty égalisateur

Morgan Schneiderlin découvrait l'Allianz Riviera avec le maillot du Gym

Remuant, Youcef Atal a obtenu deux pénalties, tous les deux transformés par Dolberg

Entré en fin de match, Dan Ndoye a foulé pour la première fois la pelouse de l'Allianz Riviera

À Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 3-2 Stade Rennais (mi-temps 2-1)

8ème match de préparation - 15/8/2020

Huis-clos

Arbitre : Florent Batta

Buts : Dolberg (43' sp, 62' sp) et Thuram (45') ; Aguerd (31') et Terrier (88' sp) pour Rennes.

Avertissement : Kamara (29') à Nice.

OGC Nice : Benitez - Atal, Bambu, Dante (cap), Kamara - Thuram (Trouillet 73'), Schneiderlin, Lees-Melou - Claude-Maurice (Ndoye, 81'), Dolberg (Sylvestre, 73'), Gouiri (Brazão, 85').

Stade Rennais : Salin - Boey, Da Silva (cap) (Nyamsi, 73'), Aguerd, Maouassa (Truffert, 81') - Nzonzi, Martin (Camavinga, 46'), Bourigeaud (Tait, 46') - Terrier, Raphinha (Del Castillo, 73'), Niang.