Homepage OGC Nice offical website

Un Gym rajeuni s

Nice 0-2 Rangers

July 18, 2020

Un Gym rajeuni s'incline devant les Rangers (0-2)

Deux jours après un nul face au Celtic (1-1), les Niçois étaient opposés aux Rangers, l’autre géant d’Écosse ce samedi. Dans une rencontre peu rythmée, les jeunes Aiglons ont souffert dans le premier acte face à une formation britannique athlétique et ont fini par céder. Malgré une deuxième période mieux maitrisée, au cours de laquelle de nombreux joueurs cadres sont entrés en jeu, le Gym s’incline pour son deuxième match du Trophée Veolia et son quatrième de la préparation.

La jeunesse azuréenne a d’abord pris soin de ne pas se laisser surprendre d’entrée de jeu par les Écossais comme jeudi dernier. Comme le Celtic deux jours plus tôt, c’est en position de hors-jeu que l’adversaire a fait passer les premières frayeurs dans la défense niçoise. Dans la surface, Defoe ne profitait pas de sa position illicite pour trouver le fond des filets mais chauffait les gants de Cardi’, auteur d’une belle parade (3’).

Dans la chaleur lyonnaise, le début de partie manquait de rythme et les deux équipes peinaient à trouver des décalages dans les derniers mètres. Comme souvent dans ces rencontres fermées, les meilleures situations intervenaient sur coups de pied arrêtés. Après une combinaison entre Hamache et Trouillet sur le côté gauche, ce dernier obtenait un coup-franc. Botté par Atal, il ne donnait rien mais déclenchait les premiers frissons dans l’arrière-garde britannique.

Alors que les joueurs de Vieira veillaient à tenir le ballon et à lancer leurs offensives depuis la base arrière, les attaquants étaient difficiles à trouver. Les Light Blues eux se montraient plus tranchants dans l’animation offensive et approchaient la surface à plusieurs reprises. Dans un premier temps, l’arrière-garde Rouge et Noir ne tremblait pas, à l’image de Yanis Hamache et Paul Wade qui éloignaient tour à tour le danger. À la 32e minute, c’est Cardinale qui devait s’employer pour repousser, au sol, une lointaine frappe puissante du gauche de Ianis Hagi.

À 5 minutes de la pause, le portier ne pouvait cette fois rien faire face au sens du but de Defoe (0-1, 40’). Au départ de l’action, les Rangers grattaient un ballon au milieu de terrain et enclenchaient une transition rapide. Kent trouvait l’ancien international anglais au cœur de la surface, lequel trompait Cardinale et ouvrait le score.

Claude-Maurice de retour

Les 22 mêmes hommes débutaient la seconde période et le premier changement intervenait à la 54e minute avec l’entrée de Claude-Maurice. ACM apportait du mouvement et de la vitesse dans l’attaque niçoise et l’ex-Lorientais ne tardait pas à se mettre en évidence. Après un une-deux avec Ben Seghir dans la surface, le nouvel entrant voyait sa frappe du gauche fuir le cadre (62’).

L’heure de jeu passée, Vieira et Gerrard procédaient à une importante revue d’effectif. L’ancienne légende de Liverpool changeait cinq têtes alors que Vieira ne laissait que trois titulaires sur le pré avant, quelques minutes plus tard de procéder à trois nouveaux changements.

Claude-Maurice, des fourmis dans les jambes pour sa première apparition en prépa’, s’essayait à une nouvelle frappe depuis l’extérieur de la surface. Contrée par la défense écossaise, la balle frôlait le montant.

Une dernière demi-heure animée

Le sang neuf faisait du bien aux Aiglons et, de sa « spéciale », PLM obligeait à son tour McGregor à la parade (70’). Avant lui, c’est Sacko, excentré sur la droite, qui ne parvenait pas à trouver le cadre au terme d’une action collective niçoise bien construite (69’).

3 minutes plus tard, Kent sonnait la révolte écossaise et déclenchait, plein axe, une frappe lointaine au terme d’un raid solitaire. Boulhendi ne se laissait pas surprendre et captait le ballon en deux temps (74’). L’action de l’ailier anglais ne coupait pas les jambes des Azuréens. Au second poteau, Gouiri forçait McGregor à une nouvelle parade sur une jolie volée du droit (75’).

Malgré les bonnes intentions et de nombreuses tentatives, les Aiglons ne parvenaient pas à recoller dans une seconde période bien mieux maitrisée et encaissaient même un deuxième but en toute fin de partie (90+3’) et finissaient par s’incliner face aux Rangers (0-2) pour leur deuxième et dernier match du Trophée Veolia.

Prochain rendez-vous à Liège le 25 juillet. Le Gym affrontera le Standard à partir de 18 heures.

M.S.

Le match en images :

Youcef Atal

Alexis Trouillet pressé par Ryan Jack

Yanis Hamache

Première titularisation en équipe première pour Alexandre Parsemain

Alexis Trouillet obtient un coup-franc à l'entrée de la surface

Salim Ben Seghir aux abords de la surface écossaise

Flavius Daniliuc titulaire en charnière avec Dante

Pedro Brazão face à Borna Barisič

Première apparition de la prépa' pour Claude-Maurice, entré à la 54e minute

Ihsan Sacko et Kasper Dolberg dans la défense écossaise

Photos : J-M.P.

À Décines-Charpieu, Groupama Stadium,
OGC Nice 0-2 Glasgow Rangers (mi-temps 0-1)

Trophée Veolia - 18/07/2020

Arbitre : Jérémie Pignard

Buts : Defoe (40') et Barjonas (90+3') pour les Rangers

Avertissements : Trouillet (8') et Kamara (82') à Nice ; Edmundson (38') aux Rangers

OGC Nice : Cardinale (Boulhendi, 63'), Atal (Pionnier, 72'), Daniliuc (Bambu, 72'), Dante (cap) (Pelmard, 72'), Hamache (Kamara, 63'), Wade (Makengo, 63'), Mestrallet (Lees-Melou, 63'), Trouillet (Gouiri, 63'), Brazão (Dolberg, 63'), Parsemain (Claude-Maurice, 54'), Ben Seghir (Sacko, 63').

Glasgow Rangers : McGregor, Tavernier, Goldson, Edmundson (Middleton, 85'), Barisic (Bassey, 63') - Kamara (Arfield, 63'), Jack (Davis, 63'), Aribo (Barjonas, 79') - Hagi (Murphy, 63'), Defoe (Morelos, 63'), Kent (Stewart, 72').