Homepage OGC Nice offical website

P. Vieira : « Il y a eu du relâchement »

Réaction

January 18, 2020

P. Vieira : « Il y a eu du relâchement »

Patrick Vieira a livré son analyse après la qualification des Aiglons pour les 8èmes de finale de la Coupe de France aux dépens du Red Star (2-1). 

Patrick, comment analysez-vous ce match ? Avez-vous voulu gérer votre avantage en deuxième période ?
Ce n’était pas notre volonté de gérer en seconde période. En première mi-temps nous avons vu des choses très interessantes. En deuxième, on a été inexistants. Mais ce qui me dérange vraiment, c’est ce manque d’enthousiasme, d’implication… courir, sauter, jouer. On est passés au travers de cette deuxième période.

Comment l’expliquez-vous ?
Ce sont encore les limites de cette équipe. Etre constant, répéter les efforts, continuer à jouer pour le collectif, mettre de l’intensité dans ce que l’on fait. On doit tirer les leçons de chaque match. Malheureusement il est clair que l’on manque de constance. Notre première période était intéressante, sur le côté gauche il y avait une bonne relation entre Adam (Ounas) et Alexis (Claude-Maurice). Mais avec l’excès de confiance peut-être, on a perdu notre collectif. On a remis le Red Star en confiance, heureusement que Walter (Benitez) joue bien 2 ou 3 coups. Il y a eu du relâchement. Un manque d’expérience mais aussi un peu d’arrogance. Pour être une bonne équipe il faut gommer ça.

On vous sent agacé malgré la qualification pour les 8es de finale.
Je ne vais pas cacher que cette seconde période me déçoit et gâche un peu la satisfaction de la qualification et notre belle première période. L’objectif du club était de se qualifier, c’est fait, mais l’entraîneur que je suis n’est pas satisfait pour autant. Aller loin dans cette compétition est un objectif, d'autant que nous avons été épargnés au niveau du tirage sur les deux premiers tours.

« On a mis plus de centres et de ballons pour Kasper »

Au rayon du positif, votre côté gauche a effectivement bien fonctionné...
On a essayé avec le staff de se placer dans ce schéma avec Adam dans le couloir, pour jouer sur sa qualité de passe et sa capacité à éliminer en un contre un. On a mis plus de centres et de ballons dans la surface pour Kasper.

Un mot sur Danilo, qui a à nouveau dépanné en défense centrale ?
C’est un joueur très bon de la tête, à l’aise techniquement. Il est intelligent donc il compense son manque de repères en défense. Il a donné un coup de main à l’équipe. Ce qui est bien c’est qu’on voit qu’il est content d'être sur le terrain, même quand ce n’est pas à son poste. Il y a beaucoup de joueurs qui devraient s’inspirer de Dani'.

Vous avez effectué des changements assez tôt en deuxième période. Pour quelle raison ?
Pour renforcer l’équilibre au milieu de terrain. Pour être un peu plus solide, amener un peu de fraîcheur. Mais notre problème en deuxième période n’état pas physique, il était dans l’état d’esprit. Et ça, ça me dérange. On ne peut pas se permettre de rentrer sur le terrain en étant trop facile, en ne jouant pas collectivement. Il faut gommer ça pour espérer grandir. En jouant tous ensemble on peut être une bonne équipe, mais en jouant chacun pour soi on devient une équipe très très moyenne.