Homepage OGC Nice offical website

Le berger s’est éteint

Supporters

December 9, 2019

Le berger s’est éteint

Ce lundi, l’OGC Nice a appris avec une grande tristesse la disparition de Paul Capietto, alias « le Berger ». La prochaine rencontre face à Toulouse sera dédiée à sa mémoire.

Ce matin, un morceau du Gym s’en est allé. Une pièce d’histoire « hors-musée », symbole de ce que le football rouge et noir peut faire de plus fidèle et de plus extravagant. Tous les Niçois auraient leur petite histoire à raconter sur « le berger ». Une anecdote improbable, un fou rire. Tous l’ont vu perché dans « son » arbre au Ray, arriver en « vélo-skis » à l’Allianz, chanter la gloire de Garibaldi, les défier au pilou. Tous se sont laissés embarquer dans des discussions décousues qui, aujourd’hui, prennent une autre saveur. 

Moniteur de ski dans la Vésubie, l’histoire de Paul est entourée de mystères nourris par ses facéties et sa personnalité hors-normes. Une personnalité qui lui valut de dépasser les frontières de son Comté adoré, de se faire connaître aux 4 coins de l’hexagone et de se lier d’amitié avec Laurent Paganelli, personnage incontournable de la L1.

Honoré par le président Rivère pour ses 70 ans, Paul Capietto s’est donc éteint ce lundi, peu après son 73e anniversaire. Et s’il ne prendra plus place à l’Allianz, nul ne doute qu’il continuera à pousser le Gym de là-haut. Toujours avec ses skis, ses cris, son pilou et Garibaldi. 

L’OGC Nice adresse toutes ses condoléances à sa famille et ses proches.

JEAN-PIERRE RIVÈRE : "UN PERSONNAGE ATTACHANT ET EMBLÉMATIQUE"

"Il était certainement le plus fidèle des supporters du Gym. On le retrouvait avec plaisir à chaque match, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. C’était un personnage attachant et emblématique, que tout le monde du football connaissait et appréciait. Il va nous manquer".

Photos Alexandre Debbache et Michael Alesi