Homepage OGC Nice offical website

Revoilà le Gym !

Nice 3-1 Angers

November 30, 2019

Revoilà le Gym !

Ça repart pour le Gym ! Ce samedi, les Aiglons se sont imposés à l'Allianz Riviera face à Angers, dans le cadre de la 15e journée de L1 (3-1). 

La physionomie

Une équipe dans le doute face à une équipe en confiance. Telle était la vérité de la confrontation entre le Gym et Angers avant le coup d’envoi. Cette vérité se confirma d'abord, puis vola en éclat au fil d'une belle soirée d'automne, car le Gym ne renonça jamais, monta dans les tours, fit preuve de caractère et, finalement, se relança, avec la manière.

Dans leur style, les visiteurs firent planer le danger sur toutes les phases arrêtées. Ils cadrèrent peu mais firent mouche sur leur première tentative, lorsque Fulgini se fraya un chemin entre Myziane et Nsoki, dans la surface, et trompa Benitez d’une frappe croisée (0-1, 21’). Le 2e essai cadré – oeuvre de Santamaria – acheva sa course dans les bras de l’Argentin (35’).

Et le Gym dans tout ça ? Il s’assura la possession (57% en première période, 53% sur l’ensemble de la partie). Ne fit pas tout bien à la première relance, ce qui offrit quelques cartouches aux hommes de l’ouest. Mais afficha un beau visage. 

Et, surtout, Nice eut à coeur de jouer. D’aller vers l’avant, de travailler dans la largeur, de mettre de la vitesse dans la partie haute. Face au double rideau angevin, la tâche fut ardue. Pourtant les belles idées finirent par payer. Côté gauche, Myziane travailla sans cesse son adversaire direct pour amener du punch. 

Bien servi par Nsoki, il alluma la première mèche locale en début de rencontre, en effaçant Pavlovic d’une feinte de frappe, mais ne parvint pas à cadrer son essai du gauche (11’). Puis il servit parfaitement Lusamba en fin de premier acte, suite à un ballon de Cyprien qui lui fut relayé par Lees-Melou, et Arnaud remit les compteurs à 0 d’un geste des abdos, peu académique mais diablement efficace (1-1, 40’).

Le début de 2e période apparut compliqué. Angers mit plus de rythme et le Gym replongea dans le doute. Fulgini frôla le doublé, manqua le cadre... Une aubaine pour les locaux, qui prirent l’avantage sur une action d’école. Une action merveilleuse qui changea le visage de la soirée. A l’origine, Dante, très haut, toucha d'un ballon vertical Dolberg. Le Danois eut des yeux dans le dos et talonna pour Lusamba, qui trouva Lees-Melou dans l’axe. Comme son « compère blond », PLM vit avant de recevoir, et transmit du talon à Myziane, qui remit la balle d’où elle vint (2-1, 53’). Toute l’action se déroula à une touche. Limpide, onctueuse. Elle agit comme un détonateur et les hommes de la Côte lâchèrent encore plus les chevaux, puis enchaînèrent les phases à une touche. L’une déboucha sur une frappe d’Ounas qui passa de peu à côté (63’), l’autre sur un centre de Myziane repris par Lusamba, sur Butelle (66’).

Dans la foulée, Angers profita d’une perte de balle haute pour contrer à toute allure, mais le but d’Alioui fut finalement signalé hors-jeu (70’). Benitez poursuivit le job derrière, sur un essai de Thioub (72’), et l’affaire sembla bien emballée.

Du jeu long dans les arrêts de jeu tua définitivement le suspense. Sur une longue de Sarr, après une belle bataille, Dolberg trouva PLM puis Lusamba, qui lui remit. L’ancien de l’Ajax fila seul au but et apporta un beau point final à la soirée.

Les choix de Patrick Vieira

Le Gym démarra en 4-3-3, puis bascula en 4-4-2 dans la dernière demi-heure.

Au coup d’envoi, Benitez garda la cage, derrière une ligne de 4 : Atal, Dante, Sarr et Nsoki.

Au milieu, Cyprien partit devant la défense, Lees-Melou et Lusamba en relayeur. Pour son retour dans le 11, le n°22 se montra particulièrement inspiré et fut impliqué sur tous les buts niçois de la soirée.

Enfin devant, Ounas et Myziane - titulaire pour la première fois depis le déplacement à Strasbourg - encadrèrent Dolberg.

Peu après l’heure de jeu, Boudaoui succéda à Ounas, et le Gym bascula en 4-4-2, avec Lusamba en soutien de Dolberg.

Enfin Coly et Claude-Maurice remplacèrent poste pour poste Nsoki et Myziane. 

Le match en images 

But de Fulgini (0-1, 23')


But de Lusamba (1-1, 40')




But de Myziane (2-1, 53')




But de Dolberg (3-1, 90+1)


 

Les stats

 

Les résultats de la 15e journée


 

Le classement

Après les résultats de ce samedi, l'OGC Nice est 11e, à trois points de Montpellier (4e) et 4 unités de son visiteur du soir, Angers (3e).

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 3-1 Angers SCO (1-1 à la mi-temps)

15e journée de L1 - 30/11/2019

15 812 spectateurs

Arbitre : Antony Gautier

Buts : Lusamba (40'), Myziane (53'), Dolberg (90') pour Nice ; Fulgini (22') pour Angers.

Avertissements : Dante (8'), Dolberg (75') pour Nice ; Thioub (45') pour Angers 

OGC Nice : Benitez - Atal, Dante (cap), Sarr, Nsoki (Coly 79') - Lusamba, Cyprien, Lees-Melou - Ounas (Boudaoui 64'), Dolberg, Myziane (Claude-Maurice 87'). 

Angers SCO : Butelle - Bamba, Pavlovic, Thomas - Santamaria - Fulgini, Bobichon (Capelle 56'), Mangani, Pereira Lage (Alioui 57') - Thioub.