Homepage OGC Nice offical website

Le retour de Nsoki à la loupe

Nice 1-1 Bordeaux

November 12, 2019

Le retour de Nsoki à la loupe

Vendredi dernier, il a presque tout bien fait. La seule ombre de son tableau reste le pénalty qu’il a provoqué. Néanmoins, face à Bordeaux (1-1), Stanley Nsoki n’a pas manqué son retour dans le 11 de départ, à gauche d'une défense à 4. Absent depuis Nice - Lille (J8, 1-1), il a même donné l’impression de dominer son sujet. Une impression qui, déportée du terrain aux chiffres, devient une certitude.

Défensivement, l’oeil et les jambes

La position de son corps lors de ses premières interventions donna le ton. Bien bas sur ses appuis, orienté « aux 3/4 » vers le couloir, tonique sur ses démarrages, Nsoki fit rapidement passer le message : lui faire l’extérieur serait compliqué. Ce que confirma même sa seule fausse note de la soirée, car il déséquilibra Kamano en revenant comme une bombe lorsque le Guinéen… rentra à l’intérieur du jeu.

Les efforts collectifs dans le replacement aidant, la zone du gaucher devint rapidement une zone de non-droit pour les Girondins. Grâce à son tonus, donc, mais aussi grâce à son œil, qui lui permit de lire de nombreuses transmissions adverses. Meilleur intercepteur de la soirée (4 ballons gagnés), il fut, sur le terrain, le joueur qui réalisa le plus de tacles (9) et l’un des Niçois qui récupéra le plus de ballons (9, derrière Lees-Melou, 11). En outre, il remporta 16 de ses 22 duels, défensifs et offensifs.

Offensivement, l’oeil et le pied

La transition avec les phases offensives est donc toute trouvée. Quand Nice eut le cuir, le cuir ne brûla pas les pieds de l’ancien Parisien. Particulièrement cherché par ses coéquipiers (72 ballons touchés, plus haut total niçois derrière Atal, 77), Nsoki n’hésita pas à apporter le surnombre, avec quelques montées rageuses où il fit parler sa puissance.

Il fut même celui qui afficha le plus haut pourcentage de passes réussies dans les rangs rouge et noir (91%). Autres chiffres intéressants : il délivra 20 de ses 45 passes dans la camp bordelais – plus que tout autre Azuréen – et en réussit 17 (meilleur ratio du groupe de la Côte).

L'oeil du coach

"Stanley a effectué une très bonne rentrée. Il a été présent physiquement, très solide défensivement et a su bien jouer avec les autres. Cette petite erreur qui nous coûte le penalty nous fait mal mais je suis satisfait de son match".

C.D.  - Photos : A.D.