Homepage OGC Nice offical website

Un Gym de combat

Focus

August 19, 2019

Un Gym de combat

Samedi dernier, les Aiglons ont ramené 3 nouveaux points de Nîmes (2-1), où ils ont dû livrer une sacré bataille. Une bataille à laquelle ils étaient préparés...

Un duel ô combien acharné aux Costières. Aiglons et Crocos, réduits à 9, s'y étaient déjà heurtés la saison passée (succès 1-0), présageant des retrouvailles musclées en cette deuxième journée de championnat de l'exercice 2019-20.

« Nous avions axé le travail sur l'impact physique et la mise en place tactique, précisait Cyprien - buteur, passeur et vainqueur de 75% de ses duels. Nous l'avons bien respecté », puisque le Gym menait déjà 2 buts à 0 après seulement 16 minutes de jeu.

Mais Dante et les siens devaient contenir la menace gardoise, stimulée par son public. « Nous avons essayé de faire abstraction de tout cela en jouant notre football », rassurait Burner, aligné dans un couloir droit particulièrement actif, au sein duquel il a dégagé 6 ballons.

L'unité face à l'adversité

Une fois leur avance réduite (1-2, 45') et Coly exclu (51'), les troupes de Patrick Vieira resserraient leurs rangs. « Nous avons pris un rouge assez tôt en seconde période, avec plus d'une demi-heure à jouer à dix », soufflait Clémentia, qui a honoré sa deuxième titularisation de L1 samedi dernier.

Sous une pression suffocante, « nous avons montré que nous étions une vraie équipe », défendait solidement Tameze, qui a réussi 92,6% de ses passes lors de la rencontre, dont 100% dans le camp adverse. Pour mieux respirer au coup de sifflet final. « Malgré la difficulté, nous avons réussi à tenir tout au long de la partie. Nous avions à cœur de réaliser un gros match pour nos supporters, confiait le second buteur "Ganagoal" - victime de 4 des 21 fautes nîmoises. Je trouve injuste qu'ils n'aient pas eu le droit de se déplacer mais nous leur ramenons les 3 points et nous pouvons en être fiers. »

Une victoire acquise « dans la douleur », certes, mais comme le résume Cyprien, « ce sont les plus belles » !

S.F.