Homepage OGC Nice offical website

Du travail bien fait

Boavista 0-2 Nice

July 24, 2019

Du travail bien fait

En déplacement à Porto ce mercredi, le Gym a affiché un beau visage contre Boavista. Grâce à une première période aboutie et de la solidité en seconde, les Aiglons se sont imposés (2-0) à l'occasion de leur 4e match amical de l'été. 

La physionomie

Du jeu et de la discipline. Une première moitié de match probante, une seconde basée sur la gestion, avec pas mal de rotations au niveau de l'effectif. Ce 4e test de l'été se mua en une réussite pour le Gym, victorieux et inspiré. Celui-ci s’attendait à tomber sur une équipe agressive : il fut servi, ce qui lui permit de se rapprocher un peu plus de la vérité. 

La première période de ce 4e match amical eut un sens unique, et les coéquipiers de Dante surent répondre à l’impact des Panthères par… de l’impact et du jeu.

Le pied fixé sur le ballon, disciplinées, les troupes azuréennes furent rapidement récompensées. A la 11’, Khephren Thuram, dominateur dans l’entrejeu, récupéra un bon ballon et initia un mouvement avec entrain. Danilo le conclut, d’une frappe limpide du droit, au premier poteau.

Les Aiglons ne se contentèrent pas de gérer cette avance. Ils poursuivirent le travail, continuèrent à jouer vers l’avant, en passant sur les côtés, où le jeune Gameiro et Myziane multiplièrent les différences. Le 2e but de Le Bihan (27’) vint donner un écho encore plus solide à cette belle partition, qu'une frappe de Lees-Melou sur la barre (36') faillit transformer en récital. A la pause, les Niçois regagnèrent les vestiaires avec des certitudes et un joli break. 


La seconde période devint plus compliquée pour les Aiglons. Piquées, les Panthères revinrent avec d'autres intentions et se montrèrent dangereuses, notamment sur les phases arrêtées. Le Gym recula mais tint bon, et il y eut toujours un de ses hommes (Hérelle à la 48', Le Bihan à la 60') ou son portier (arrêt de Clémentia à la 79') pour contrer les ballons chauds des Portugais. 

Dans le sillage de Wylan Cyprien et Pierre Lees-Melou, auteur d'une belle frappe (71') et d'un enchaînement quasi-parfait dans la surface (72'), les Niçois sortirent peu à peu, et gérèrent la fin de rencontre à leur main.


Les choix du coach Vieira

3 jours après le duel face au Standard (perdu 2-1), Patrick Vieira procéda à pas mal de changements dans son 11 de départ. Un 11 où Christophe Herelle, pilier de la défense, fit son retour dans l’axe, aux côtés de Dante. Andy Pelmard (à droite) et Racine Coly (à gauche) achevèrent de composer la ligne basse de Aiglons, campée devant Yannis Clémentia, l’ultime rempart.

Au milieu, Danilo Barbosa et Pierre Lees-Melou, ménagés lors du déplacement en Belgique, furent chargés d’animer et de dynamiser le jeu azuréen. Les deux relayeurs évoluèrent devant Khephren Thuram, qui débuta pour la première fois un match avec les Aiglons, au poste de sentinelle.

Devant, Mika' Le Bihan prit la pointe, laissant à Alexandre Gameiro le couloir droit et à Myziane le gauche.

A la pause, Rémi Walter remplaça Racine Coly au poste de latéral gauche. Peu après l'heure de jeu, l'entraîneur des Aiglons donna un nouveau visage à son 11, en lançant Wylan Cyprien et Evann Guessand à la place de Danilo et Myziane (62').

Dans le dernier quart d'heure, Sacko, Wade et Lusamba prirent la place de Le Bihan, Thuram et Lees-Melou.

Puis Brazão et Cissé entrèrent à la 83', entraînant la sortie de Gameiro et Herelle.

A noter que les Aiglons restèrent en 4-3-3 tout au long des débats. 

Les buts

11' Agressif à la récupération et précis à la relance, Thuram s'en va gratter un ballon dans les pieds portugais et lance un mouvement rapide vers l'avant. Après un relais avec Myziane sur le côté gauche, Danilo se sert des appels de ce même Myziane et de Lees-Melou pour s'infiltrer dans le coeur de la défense de Boavista, crochète et place une frappe du droit dans le petit filet de Rafael Bracali. Superbe ! 


27' Le Bihan, en renard, au talent. Après un beau travail côté gauche, dans son style caractéristique, Myziane adresse un centre puissant dans la surface. Le ballon revient dans les pieds du n°10, qui s'arrache, tacle, et envoie un missile dans les filets.


C.D.
Photos JM.P.

A Porto, Estádio do Bessa,
Boavista FC 0-2 OGC Nice (0-2 à la mi-temps)

Match amical 4 - 24/07/2019

Arbitre : Hugo Miguel

Buts : Danilo (11') et le Bihan (27') pour Nice

Boavista FC (11 de départ) : Bracali, Lucas, Obiora, Sauer, Espinho, Yusupha, Carraça, Costa, Neris, Clar, Heri.

OGC Nice : Clémentia - Pelmard, Hérelle (Cissé 83'), Dante (cap), Coly (Walter 46') - Danilo (Cyprien 62'), Thuram (Wade 73'), Lees-Melou (Lusamba 73') - Gameiro (Brazão 83'), Le Bihan (Sacko 73'), Myziane (Guessand 62').