Homepage OGC Nice offical website

Le Gym se relance

Dijon 0-1 Nice

March 31, 2019

Le Gym se relance

Logique vainqueur d'un Dijon réduit à dix en seconde période, les Rouge et Noir renouent avec le succès loin de leurs bases et peuvent s'offrir une fin de saison intéressante.

La physionomie du match

Sans victoire en déplacement depuis début novembre et un succès à Nîmes, les Aiglons pouvaient profiter d'un déplacement chez une équipe en difficulté sur sa pelouse pour essayer de recoller au bon wagon. Actuellement relégables, les Dijonnais se présentaient au coup d'envoi avec une équipe offensive, eux qui partageaient avant la rencontre la 18e attaque de Ligue 1 avec le Gym. Mais, hormis dans les premières minutes, avec notamment une frappe flottante de Sammaritano de peu à côté (4'), ce choix d'Antoine Kombouaré ne se traduisit pas en actes, les locaux ne parvenant que rarement dans la surface niçoise.

Les Rouge et Noir, eux, auraient pu ouvrir la marque sur leur première opportunité avec un peu plus de réussite. Un corner tendu de Cyprien était dévié du crâne par Danilo, mais le ballon s'écrasa sur le poteau de Runarsson et Hérelle ne parvint pas à cadrer sa reprise (10e). Le Brésilien fut le meilleur niçois de l'acte initial. Il se signala à nouveau peu avant la pause avec une belle percée plein axe conclue par une frappe que Runarsson claqua en corner (45').

Après une première période pauvre en occasions et jonchée de nombreuses approximations techniques, la deuxième mi-temps s'avéra plus ouverte. Elle connut un rebondissement majeur, suite à l'exclusion rapide de Frédéric Sammaritano, coupable d'une simulation aussi inutile qu'incompréhensible dans la surface niçoise qui lui coûta un second avertissement (54'). Un coup dur rapidement suivi d'un second pour les locaux avec l'ouverture du score niçoise signée Pierre Lees-Melou suite à une belle contre-attaque (60'). 

Les Aiglons pensèrent avoir l'occasion de boucler la partie lorsque Danilo après un beau slalom s'écroula dans la surface au milieu de trois dijonnais (85'). Mais après consultation de l'assistance vidéo M. Rainville revint sur sa décision. De quoi offrir cinq minutes de temps additionnel sous tension pour les Rouge et Noir qui se firent quelques frayeurs sur une faute de Jaziri (89') à la limite de la surface de réparation et une perte de balle de Coly (90'+5). Sans conséquence pour l'OGC Nice qui pointe désormais à 44 points et à une provisoire 7e place.

Les choix du coach

Malang Sarr et Youcef Atal absents, Patrick Vieira avait choisi une défense à 4 au sein de laquelle Olivier Boscagli fêtait sa deuxième titularisation consécutive. Le coach niçois s'appuya sur un 4-3-3 avec Makengo dans un rôle de faux neuf et le duo Srarfi / Sacko sur les ailes. Le premier nommé se mit en évidence en seconde période, par deux frappes enroulées captées par Runarsson. Sacko fut impliqué dans le seul but de la partie, sa frappe (consécutive à une belle ouverture de Cyprien) étant repoussée par Runarsson sur Lees-Melou.

L'entraîneur des Aiglons offrit sa première apparition dans l'élite au jeune tunisien Assil Jaziri qui remplaça son compatriote Srarfi à vingt minutes du terme. Le jeune offensif de la réserve se signala par une frappe dès son premier ballon et par des prises d'initiative intéressantes.

Le but Niçois

60' : Quelques minutes après l'exclusion de Sammaritano, Ihsan Sacko était lancé par Cyprien dans le dos de la défense. L'ancien strasbourgeois butait sur la bonne sortie de Runarsson mais Pierre Lees-Melou avait suivi et des 20m marquait dans le but vide.

A.D.

A Dijon, Stade Gaston-Gérard,
Dijon FCO 0-1 OGC Nice (mi-temps 0-0)

30e journée de L1 - 31/03/2019

12.345 spectateurs 

Arbitre : Nicolas Rainville

But : Lees-Melou (60') pour Nice

Avertissements : Sammaritano (29'), Marié (39') à Dijon ; Burner (66') à Nice

Expulsion : Sammaritano (54') à Dijon

Dijon FCO : Runarsson - Chafik (Alphonse, 81'), Yambéré, Lautoa (cap.), Haddadi - Marié, Amalfitano, Sammaritano - Kwon (Tavares, 68'), Jeannot (Kaba, 75'), Saïd

OGC Nice : Benitez - Burner, Hérelle, Dante (cap.), Boscagli - Cyprien, Danilo, Lees-Melou - Srarfi (Jaziri, 73'), Makengo (Tameze, 81'), Sacko (Coly, 90')