Homepage OGC Nice offical website

Le Gym et les pénalties

Statistique

January 20, 2019

Le Gym et les pénalties

Alors qu’ils n’avaient obtenu le moindre pénalty lors des 16 premières journées, la tendance s’est totalement inversée en faveur des Aiglons. En effet, depuis la réception des Verts (1-1, le 16 décembre dernier), les Niçois ont bénéficié d'un coup de pied de réparation lors de chacune de leurs sorties en championnat.

Qui les obtient ?

Le Gym tient dans ses rangs le meilleur duo de dribbleurs de Ligue 1. En effet, à mi-saison, Youcef Atal avait réussi 48 dribbles, soit le 3e meilleur total de l’élite, derrière le Parisien Neymar (69) et Allan Saint-Maximin (80). C’est ce dernier qui a obtenu le premier "péno" de la saison, face à son club formateur. Quant au percutant Algérien, il en a obtenu 3 : 2 après des slaloms dont il a le secret (à Strasbourg et Monaco) et le dernier en déviant un ballon de la tête sur la main de Kamara (à Reims ce samedi). Enfin, Ihsan Sacko a également poussé les Girondins à la faute lors de sa 1ère titularisation de l’exercice (1-0).

Qui les frappe ?

3 Aiglons ont tenté leur chance à 11 mètres du but : Wylan Cyprien, Allan Saint-Maximin et Rémi Walter. Si les 2 premiers cités ont d’abord connu le succès (respectivement face à Sainté et Bordeaux) puis l’échec (à Strasbourg et Monaco), le natif d’Essey-lès-Nancy compte 100% de réussite. En effet, le numéro 6 a assuré face aux Rémois au bout du temps additionnel. Il a également scoré dans le même exercice face à Auxerre, en 16e de finale de Coupe de la Ligue (pénalty obtenu par Bassem Srarfi).

Quid des penalties face au Gym ?

De l’autre côté du terrain, l’OGC Nice a concédé 3 coups de pied de réparation. Si Yoan Cardinale n’a pu détourner la frappe de Yacine Bammou à Caen (2e journée, 1-1), Walter Benitez s’est imposé devant Benjamin Bourigeaud (J5, Nice 2-1 Rennes) puis Umut Bozok (J13, Nîmes 0-1 Nice).

F.H.