Homepage OGC Nice offical website

Vieira : « On a montré de la solidarité »

Interview

January 16, 2019

Vieira : « On a montré de la solidarité »

En conférence de presse l’entraîneur des Aiglons était un peu déçu du score final mais satisfait de l’implication sans faille de ses joueurs.

Patrick, quel est votre sentiment après ce match ?
Il y a beaucoup de frustration, de questions aussi sur les décisions de l’arbitre. Le rouge de Sacko est très sévère. Je ne le comprends pas. J’ai revu les images et je ne pense pas que le geste soit dangereux. Ce carton rouge a un impact important sur notre collectif. A onze contre onze nous aurions été beaucoup mieux.

Quel regard portez vous sur votre match ?
Dans l’ensemble la première période était assez triste, c’était assez décevant au niveau des occasions. C’était mieux en deuxième période. Pour nous c’était bien sûr plus compliqué à 10 mais je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs, ils ont tout donné, sur le plan défensif ils ont été très bien. Il ne nous a pas manqué grand chose. Je pense que si on marque le pénalty on a de grandes chances de gagner le match, même si on peut aussi perdre sur le poteau de Falcao.

Sur cette action de Falcao c’est d’ailleurs Benitez qui la dévie du bout des doigts sur son poteau !
Walter, depuis qu’il joue, est extraordinaire. C’est vraiment un grand gardien. Par rapport à ce qu’il fait, il a une grande part dans notre classement actuel. C’est bien pour l’équipe.

Considérez-vous le nul équitable au final ?
Monaco aurait pu gagner sur la fin. En première période ils ont deux occasions où on se met en difficulté tout seul, sur des pertes de balle. Mais Thierry peut aussi être content du nul. Il y a de la fierté tout de même d’avoir tenu à 10 contre 11. Les joueurs ont montré beaucoup d’envie, ils n’avaient pas envie de perdre. ils ont redoublé les efforts.

Entre le match de Bordeaux et celui de ce soir, on sent un Gym « à l’énergie »…
… depuis le début de la saison oui (rires). C’est ce qui fait la force de l’équipe, on a un groupe restreint, des suspendus, des blessés. Des jeunes sont là et font des bons matchs. Le club passe des moments un peu difficiles mais encore une fois on a montré de la solidarité, l’union avec nos supporters qui ont été extraordinaires durant 90 minutes.  Je leur tire mon chapeau. Cette solidarité se retrouve aussi en dehors du terrain avec tous les salariés. On a besoin de se soutenir les uns les autres pour avoir des résultats comme contre Bordeaux ou Monaco ce soir

Avec la victoire vous auriez pointé à 32 points…
(il coupe)… mais on n’a pas gagné. Ça reste un bon point pris a l’extérieur, face à une équipe dans l’urgence et qui avait vraiment besoin de gagner.

Vous avez eu une longue accolade avec Thierry Henry, que vous êtes-vous dit ?
Rien de spécial, on s’est souhaité bonne chance et c’est tout.