Homepage OGC Nice offical website

Vieira : « Grâce à notre solidarité »

Interview

January 12, 2019

Vieira : « Grâce à notre solidarité »

Face à la presse, Patrick Vieira a sans détour expliqué que Bordeaux avait été meilleur que le Gym, mais s’est félicité de la solidarité et de la générosité de ses joueurs pour arracher la victoire.

Patrick, on a vu un OGC Nice vaillant et solidaire ce soir…
C’est cette solidarité qui nous a permis de gagner. C’était un match très compliqué, difficile contre une très belle équipe de Bordeaux. Au niveau de la maîtrise, de la qualité technique ils étaient meilleurs que nous. Mais on a compensé nos manques par l’envie de bien faire, de la générosité, de la solidarité.

Pensez-vous que ça suffira sur le long terme ?
J’espère, c’est un bon début déjà. C’est le minimum pour espérer construire une belle équipe pour le futur. Le beau jeu, on en a envie bien sûr, mais face à une équipe comme Bordeaux c’est difficile. On avait les intentions, en repartant de derrière, mais on a eu trop de déchet dans l’entrejeu.

Le contexte était tout de même particulier…
Peu importe le contexte. Ce que je veux c’est que l’on soit consistants pendant 90 minutes. On n’a pas eu de baisse de ce coté là et je suis très content. Les deux derniers jours ont été difficiles pour tout le monde mais on a senti une envie de bien faire chez les joueurs, d’envoyer un message à l’extérieur sur ce qu’est l’OGC Nice.

Est-ce que lâcher vous a traversé l’esprit ?
Lâcher ? Moi ? jamais. Il y a des hauts et des bas bien sur, mais dans l’ensemble je suis content, je suis dans un bon club ici à l’OGC Nice.

Les supporters ont scandé votre nom…
C’est important et ça me touche. Quand on dit « le club » ça regroupe tout le monde, les supporters inclus, c’est une famille.

Eddy Sylvestre a à nouveau été intéressant…
Oui. Je ne m’attendais pas à ce qu’il tienne 90 minutes, même si physiquement ce fut dur dans le dernier quart d’heure. Il est très intelligent, joue bien entre les lignes, a une très bonne première touche de balle, vers l’avant. Il est encore jeune mais il a fait un très bon match. S’ancrer dans le groupe ? Ça dépend de lui pour la suite.

Vous avez également titularisé Ihsan Sacko pour la première fois de la saison en Ligue 1.
Il a redoublé les efforts, travaillé pour l’équipe. Il faut travailler pour améliorer la finition mais il a beaucoup aidé l’équipe.

Vous êtes sixième actuellement. Y attachez-vous de l’importance ?
Oui c’est important. Mieux vaut être ici qu’en bas. Apres le championnat est serré, une série de 2-3 matchs dans un sens ou l’autre peut changer beaucoup de choses au classement.