Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le Gym enchaîne

Nice 1-0 Amiens

3 novembre 2018

Le Gym enchaîne

Sans briller, le Gym a signé son 3e succès en l’espace de 6 jours, en dominant Amiens ce samedi (1-0). Une victoire - la 800e de l’OGC Nice dans l’élite - qui permet aux hommes de Patrick Vieira de poursuivre leur remontée au classement (9es).

Depuis le début de la saison, les Aiglons avaient pris pour habitude de construire, créer, avant de - souvent - regretter leur manque de réussite. Un sentiment qui traversera sûrement les esprits amiénois ce soir, lorsqu'ils repenseront à leur entame de match. 

Organisés en 3-4-1-2, avec Mathieu Bodmer en soutien des attaquants, les hommes de Chritophe Pélissier procurèrent en effet quelques frayeurs au public de l'Allianz Riviera. C'est l'ancien Aiglon qui plaça la première banderille, en tentant de lober un Walter Benitez trop imprécis dans sa relance (6'). Saman Ghoddos suivit, en reprenant à hauteur du point de pénalty un bon centre d'Emil Krafth (15'), puis en tentant sa chance de loin (19').

C'est dans le même exercice que les Niçois obtinrent leurs premières situations. A la lourde frappe de 30 mètres de Wylan Cyprien (11') succéda celle de Danilo Barbosa, à 25 mètres du but (20'). Deux tentatives qui connurent le même sort - en venant atterrir entre les gants de Régis Gurtner - mais qui permirent aux Aiglons de reprendre confiance, et la mainmise sur le jeu.

La réussite de retour à la maison

Après 2 nouvelles situations créées par Allan Saint-Maximin (22', 27'), c'est son compère de l'attaque qui trouva la faille, avec une certaine réussite (39'). Après leur avoir longtemps tourné le dos - surtout à la maison - cette dernière s'est enfin mise à sourire aux Aiglons. Bien lancé par Wylan Cyprien, Myziane laissa sur place Krafth avant de bénéficier de l'aide du malheureux Prince Gouano, qui dévia son centre dans son propre but (1-0, 39'). L'international U20 - élu homme du match par les supporters - se montrait là décisif pour la 2e fois de la semaine, après avoir ouvert son compteur buts en coupe de la Ligue.

Gouano fut à nouveau généreux, en tentant un rateau dans sa surface devant Cyprien, contré par un bon Gurtner (42'). Sans se montrer plus dangereux que leurs adversaires, les Niçois revenaient ainsi au vestiaire avec l'avantage, et c'était bien là l'essentiel.

Lors de la deuxième période, les coéquipiers de Dante s'appliquèrent à bien défendre, en 4-3-3 puis en 3-5-2 suite à l'entrée de Youcef Atal à la place d'Allan Saint-Maximin à l'heure de jeu.

Avant de sortir, le numéro 7 niçois s'était procuré une énorme occasion, après une merveille d'extérieur du pied de Mario Balotelli. Mais après avoir éliminé le gardien, ASM trouva Dibassy sur sa route, et Super Mario ne parvint pas à accrocher le cadre, à bout portant (49').

A défaut d'enfoncer le clou, les Niçois eurent ensuite le mérite de préserver leur avantage, comme à Bordeaux la semaine passée (0-1). 

Les Aiglons, qui ont remporté 5 de leurs 9 dernières rencontres de Ligue 1, gagnent deux nouvelles places. 9èmes du championnat, ils se déplaceront aux Costières la semaine prochaine, pour des retrouvailles avec des Nîmois étincellants ce soir à Dijon (0-4).

F.H.

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 1-0 Amiens SC (1-0 à la mi-temps)

12e journée de L1 - 03/13/2018

15 259 spectateurs

Arbitre : Johan Hamel

But : Gouano (39', CSC) pour Nice

Avertissement : Dante (44')  pour Nice.

OGC Nice : Benitez - Jallet, Hérelle, Dante, Sarr - Danilo, Tameze, Cyprien - Saint-Maximin (Atal 61'), Balotelli (Walter 81'), Myziane (Sacko 74').

Amiens SC : Gurtner - Krafth, Adenon (Timite 85'), Gouano, Dibassy - Monconduit, Bodmer (Ganso 64'), Blin (Gnahore 64') - Otero, Ghoddos, Lefort.