Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Mario, homme de derbys

Stats

20 octobre 2018

Mario, homme de derbys

Il est ce que l’on appelle « un homme de derbys ». Un attaquant qui profite de l’électricité pour allumer la lumière. Depuis son arrivée au Gym, le 31 août 2016, Mario Balotelli a inscrit 5 buts face à l’OM en 4 duels de championnat. Ce qui fait de l’adversaire phocéen « sa proie préférée » en L1, derrière… Monaco (6 buts en 4 matchs). Avant le coup d’envoi de Nice – Marseille (dimanche à 21h), retour sur les éclairs du numéro 9.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#derby @ogcnice @olympiquedemarseille I’m pointing the right direction

Une publication partagée par Mario Balotelli (@mb459) le

 

Saison 2016/2017

Nice 3 - 2 Marseille (J4)
Il n’est pas prêt physiquement et vient tout juste d’arriver, pourtant l’Italien figure bien dans le 11 de départ niçois lors de la 4e journée de l’exercice 2016-17. Il fête sa découverte de la L1 par un doublé. Au bout de 7 minutes, il transforme avec sang-froid un pénalty et donne l’avantage aux siens ; au bout de 78 il ajuste sa tête pour égaliser. Wylan Cyprien termine le travail de loin, l’Allianz peut chavirer.

Marseille 2 - 1 Nice (J36)
Au retour, le Signore ne s’en laisse pas compter. En championnat, les dés sont jetés et les Niçois sont certains de terminer 3es au moment de se rendre en Provence. Avec le flair des prédateurs, il profite d’un coup franc de Seri remisé par Paul Baysse pour égaliser, seul au second poteau, à la 22’. Les Aiglons s’inclineront finalement (2-1), à la suite d’un but de Patrice Evra.

 


Saison 2017/2018

Nice 2 - 4 Marseille (J8)
La dernière réception. Douloureuse et – toujours – en travers des gorges rouge et noir. Alors qu’il avait mis 7 minutes pour ouvrir le score lors de son premier Nice – Marseille, il n’en met que 4 pour faire trembler les filets à l’occasion de son 2e. Seri double la mise au quart d’heure et, malgré une entame de match exceptionnelle, le Gym prend l’eau, puis boit la tasse, et perd finalement une rencontre qui lui tendait les bras (2-4).

 

Marseille 2 - 1 Nice (J36)
En fin de saison passée, Super Mario inscrit sa 5e réalisation contre les Phocéens. Pas la moins belle de sa collection, il faut bien l’avouer. On joue la 5e minute de jeu quand il reçoit reçoit le ballon à l’angle de la surface de réparation, se joue de Rolando, puis de toute l'arrière-garde, et enroule une frappe sur laquelle Mandanda ne peut rien.

R.G.