Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Vieira : « On ne mérite pas grand chose sur ce match »

Interview

22 septembre 2018

Vieira : « On ne mérite pas grand chose sur ce match »

Face à la presse, l'entraîneur des Aiglons est apparu remonté contre son équipe qui a selon lui « manqué d'envie ».

Patrick, comment expliquez-vous ce non-match de votre équipe ?
On ne mérite pas grand chose sur ce match. Nous sommes tombés sur une équipe qui en voulait beaucoup plus que nous. Nous n'avons pas su réagir, pas su créer quelque chose. On a eu du mal à les mettre en danger. A partir de là c'était difficile de rentrer avec quelque chose. Je ne sais pas si c'est l'excès de confiance dû aux deux derniers résultats... L'équipe de Montpellier ne nous a pas posé énormément de problèmes. La différence s'est faite dans l'envie. En première période nous avons été inexistants. On n'a pas joué, on n'a pas gagné de duels, on était en-dedans. Nous étions trop timides avec une trop faible prise de risque. On a trop joué avec le frein à main, on a eu du mal à se libérer en première mi-temps.

Mario Balotelli a semblé en manque de rythme devant.
Ce n'est pas un problème Balotelli. Je sais qu'il n'est pas prêt physiquement. Mais il a été à l'image de toute l'équipe, tout simplement. Dans un match de ce niveau-là, si l'équipe adverse en veut plus que vous, c'est déjà un mauvais départ. On a eu du mal à trouver des espaces. Ce que je n'ai vraiment pas aimé de l'équipe ce soir c'est son manque de détermination, d'envie. On n'a pas été présents dans les duels, on n'a pas gagné assez de deuxièmes ballons. Ca, ça m'a dérangé.

Vous marquez un but, refusé on ne sait trop pourquoi ?
Je ne sais pas. Je n'ai pas encore revu les images et je n'ai pas eu la chance de discuter avec l'arbitre pour l'instant.

Vous manquez une belle opportunité de vous replacer au classement en enchaînant un troisième succès de rang...
Avant de penser à gagner un match il y a un minimum à faire, et ce minimum on ne l'a pas fait. C'était donc difficile d'espérer mieux.

Vous avez un peu relevé la tête tout de même après le passage en 4-3-3...
C'était un peu mieux, on a essayé de se créer des situations sur les côtés, surtout sur celui d'Atal, qui a été très dangereux. Oui c'était un peu mieux mais après la première période qu'on a eu c'était difficile d'espérer quelque chose.