Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Une maman, un fils et une surprise

Supporters

6 septembre 2018

Une maman, un fils et une surprise

Mercredi 5 septembre, Axel a ouvert, au centre d’entraînement et de formation, « le cadeau le plus long du monde ». Un présent offert par Virginie, son admirable maman, et l’OGC Nice, son club de coeur…

L’anniversaire d’un passionné. Un petit resto en famille, au calme, près de l’Allianz Riviera, pour fêter le passage de la vingtaine. Nous sommes le 14 mars 2017. Axel profite innocemment d’un beau moment à l’ouest de la ville, sans se douter que cette scène paisible résulte d’une préparation agitée. « Ce n’est que l’été suivant que mes parents et mon frère m’ont dit que ça ne devait vraiment pas se passer comme ça », glisse le jeune homme, une belle année et demie plus tard. En tapant juste, puisqu’une surprise aurait dû l’attendre à table : Wylan Cyprien, son idole. Mais le numéro 25 se blesse aux genou face à Caen, le 10 mars, et prend la direction de Lyon pour se faire opérer dans la foulée. « Lorsque j'ai appris ce qui aurait dû se passer, j'étais à la fois triste de ce déjeuner manqué et très ému de découvrir que mes parents, mon frère, mes amis et l'OGC Nice avaient tout fait pour me faire cette surprise… Et puis la saison 2016-17 s’est terminée, les joueurs sont partis en vacances. Le coup était passé, l’histoire terminée ».

 

« Ça a pris du temps, mais ça valait le coup »

 

A voir la mine réjouie du jeune homme, mercredi 5 septembre 2018, au centre d’entraînement des Aiglons, on comprend vite que l’histoire ne s’est pas finie ainsi. Entre les deux épisodes ? Une année où le Gym ne rompt jamais le contact avec la famille. Où Axel ne parvient pas à trouver un jour de repos pour visiter le nouveau vaisseau. Où Wylan travaille comme un bœuf pour revenir sur le terrain.

Une deuxième saison s’achève, une troisième démarre, le temps file et finalement, toutes les planètes s’alignent : le jeune homme ouvre son cadeau de 20 ans avec un peu de retard et des étoiles dans les yeux. Assiste à un entraînement des Aiglons, aux premières loges, visite la demeure des Rouge et Noir, puis rencontre Cyprien. Enfin… « Cette surprise a mis du temps, mais elle valait le coup, termine le supporter. Merci à ma maman, à ma famille, à mes amis, à l’OGC Nice et, bien sûr, à Wylan, qui était vraiment sympa et très accessible ».