Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Sacko et Benitez en visite à Menton

Caravane du sport – 13e étape

26 juillet 2018

Sacko et Benitez en visite à Menton

Sous un soleil radieux et une fine brise marine, Ihsan Sacko et Walter Benitez se sont rendus sur la 13ème étape de la Caravane du Sport, ce jeudi après-midi, à Menton.

Sur l’Esplanade Francis Palmero, plus de 300 enfants étaient présents et ont donc pu s’initier, aux côtés des deux joueurs, à une multitude activités sportives proposées par le Comité Départemental Olympique et Sportif des Alpes-Maritimes. Tout cela avec une vue imprenable sur la Méditerranée. Une image digne des plus belles cartes postales de notre région.

A leur arrivée, l’ailier et le gardien du Gym se sont essayés, avec une certaine agilité, à de nouvelles disciplines. Les pichouns les plus chanceux ont eu l’opportunité d’affronter les deux Aiglons au basket, au badminton et même au tir à la carabine. Un beau moment de partage et d‘amusement pour tout le monde.

Les deux joueurs ont ensuite, durant près d’une heure, signé des autographes et pris la pose avec tous les petits azuréens présents. Ces derniers en sont ressortis des étoiles plein les yeux. 

Alors que la Caravane poursuivra sa route tout au long du mois d’août, elle recroisera celle de l’OGC Nice à l’occasion de son 25ème et ultime arrêt. Celui-ci aura lieu à l’Allianz Riviera, le week-end du 15 septembre, à l’occasion de la rencontre Nice-Rennes.

Ce qu’ils en ont pensé :

Ihsan Sacko : « C’était sympa de rencontrer tous ces enfants, dans un très beau cadre en plus. On a pu signer beaucoup d’autographes et prendre des photos avec tous les enfants. Ils avaient l’air contents et ça fait vraiment plaisir d’entendre tous leurs encouragements. C’est une super idée de leur proposer de découvrir tous les sports qui existent. »

Walter Benitez : « J’étais déjà venu sur la Caravane du Sport et j’avais vraiment envie de revenir parce-que j’aime beaucoup cette initiative. Les jeunes supporters nous ont dit qu’ils étaient impatients de nous voir au stade, et en attendant, qu’ils étaient heureux de nous rencontrer. »