Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Hérelle : « Progresser et m’imposer »

Interview

4 juillet 2018

Hérelle : « Progresser et m’imposer »

Mardi après-midi, Christophe Hérelle a officiellement été présenté aux médias. Lors de cette conférence de presse, le défenseur (bientôt 26 ans) a évoqué sa relation avec le Gym, son parcours et, surtout, ses ambitions.

Signer à Nice, était-ce une évidence ?
Une évidence, je ne sais pas, mais un rêve qui se réalise, oui. Lorsque le club est venu vers moi, je n’ai pas hésité. L’évolution de celui-ci et la venue du coach Vieira ont conforté mon choix. En plus, l’entente avec certains joueurs que je connaissais déjà, Rémi Walter, qui était en prêt à Troyes la saison dernière ; les Antillais, Patrick (Burner), Yannis (Clémentia), Wylan (Cyprien) ; Alassane (Plea) et Arnaud (Souquet), a facilité mon intégration. 

Quel regard portes-tu sur ta carrière ?
J’ai quitté Sochaux et la CFA pour Colmar et le championnat National. J’ai signé à Créteil (L2) puis à l’ESTAC, où j’ai vécu une montée en Ligue 1 mais également une relégation la saison passée… Ce parcours m’a forgé. Il m’a permis de prendre en maturité et représente une véritable source de motivation. Aujourd’hui, je suis à Nice et je compte bien travailler et progresser pour m’imposer. Je ressens une grande fierté d’être arrivé jusqu’ici mais il ne faut pas que je m’arrête en si bon chemin. 

 


Le coeur niçois et l’exemple Dante

 


Que t’évoque l’OGC Nice ?
Le Gym est mon club de cœur. Je suis né ici et j’y suis resté jusqu’à mes 8 ans. Depuis mon enfance, je suis attaché à cette équipe. J’ai connu le stade du Ray et sa Brigade Sud. Bientôt, je ferai la connaissance de la Populaire de l’Allianz. Depuis tout petit, je soutiens le Gym, mais je saurai faire la part des choses entre le gamin qui regardait les matchs et le joueur qui fait son boulot sur le terrain. 

Quels joueurs t’ont inspiré ?
Il y en a eu beaucoup : Loïc Rémy, Marama Vahirua ou encore Bakary Koné. À leur époque, j’évoluais au poste de milieu offensif alors j’observais les attaquants. Aujourd’hui, Dante symbolise un exemple à mes yeux. J’espère apprendre beaucoup à ses côtés.