Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Trois ders au loin

38e journée

18 mai 2018

Trois ders au loin

Ce samedi, c'est loin de leurs bases que les Niçois mettront un point final à leur saison 2017-18 (à 21h à Lyon). Un sentiment de déjà-vu pour les Aiglons, qui n'ont plus disputé de 38e journée devant leur public depuis 2014 et une défaite face à... l'OL (0-1). Depuis, ils ont enchaîné 3 déplacements finaux : à Toulouse, Guingamp et Lyon. Pour 2 succès, 1 nul, et une avalanche de buts.


Des Pichouns et des buts

Toulouse 2-3 Nice (2014-15)

D'ores-et-déjà maintenus, le Toulouse FC et le Gym s'affrontaient dans un match sans enjeu. Emmenés par leurs pichouns (Koziello, Boscagli, Maupay et Albert alignés d'entrée), les Niçois prirent l'avantage grâce à Maupay (8'), avant que Bauthéac n'inscrive un joli doublé (34', 53'). Malgré le sursaut des Violets (Ben Yedder 80', Trejo 81'), les hommes de Claude Puel signèrent   un 13ème succès, s'emparant de la 11ème place finale.

 

Plea, déjà chaud

Guingamp 2-3 Nice (2015-16)

Deux ans avant son quadruplé, Alassane Plea brillait déjà au Roudourou. D'une frappe enroulée, le numéro 14 ouvrit le score (2'), avant d'offrir un avantage décisif aux siens, en reprenant un centre de Ben Arfa (62'). Entre-temps, Mika Seri (45') avait également marqué face à des Guingampais accrocheurs, et revenus deux fois dans la partie (19', 55'). Acquise avec la manière, cette 18e victoire permit aux Niçois de confirmer leur 4e place en L1.

 


Jamais battus

Lyon 3-3 Nice (2016-17)

Menés à 3 reprises par des Lyonnais déterminés à offrir une belle sortie à Alexandre Lacazette, auteur d'un doublé (48', 78'), les Aiglons parvinrent à recoller au score à chaque fois, grâce à un grand Donis (15', 69') et un pénalty de Mika Seri (90+3'). Histoire de finir en beauté une saison historique (3ème, 78 points).

.

F.H.