Accueil Site officiel de l'OGC Nice

« Toi + moi = OGC Nice » : une belle dernière

Citoyen

17 mai 2018

« Toi + moi = OGC Nice » : une belle dernière

La 9ème et dernière session de la 2ème saison du programme citoyen « Toi + Moi = OGC Nice » s’est déroulée mercredi 16 mai. Au programme, un tournoi de clôture entre tous les participants pour conclure de la meilleure des manières l’année. 

Après une 1ère saison couronnée de succès, l’OGC Nice et le CDSA06 avaient décidé de reconduire leur programme pour la saison 2017/2018 et d’élargir à une quinzaine le nombre de jeunes participants de l’IME Henry Wallon atteints d’un handicap mental. Durant 9 mois, ils ont pu, au rythme d’une séance d’entraînement mensuelle, pratiquer le football et profiter des bons conseils des U17 du Gym pour progresser et dépasser leur handicap. Ils ont également été accompagnés par la bienveillance et la générosité de leurs deux parrains, Arnaud Lusamba et Vincent Marcel.

Pour la 9ème et dernière session de l’année, les troupes d’Emerse Faé ont concocté un tournoi de clôture « afin de terminer dans la joie et la bonne humeur », annonce Thierno Millimono, défenseur U17. Une fois les 4 équipes formées par les jeunes de l’IME, les petits Aiglons et les deux parrains, les matchs ont pu s’enchaîner. Avec la volonté, pour les bénéficiaires du programme, de démontrer l’étendue de leurs progrès à leurs « coachs », et une émotion forcément présente à l’heure des adieux.  « On est avec eux depuis le mois de septembre, on s’est forcément attaché », témoigne Sam Alexander, attaquant U17. « Mais la récompense c’est de voir le plaisir qu’ils prennent aujourd’hui et le chemin parcouru entre le début de l’année et aujourd’hui », poursuit-il.

Il faut dire que le chemin parcouru a été grand depuis la 1ère session d’entraînement. Sur le plan sportif, les U17 avaient accepté le défi suivant : donner l’envie de pratiquer régulièrement un sport à de jeunes handicapés mentaux et défendre l’importance du « Sport Adapté » dans le milieu ordinaire. Ils ont incontestablement remporté ce défi… Grâce aux exercices mis en place par les protégés d’Emerse Faé et aux conseils de leurs 2 parrains, Rayan, Mathéo, Adem et tous les autres ont pris un plaisir fou. « Le sport leur fait oublier les soucis du quotidien », explique Arnaud Lusamba. « Ça leur permet de se relâcher, de s’extérioriser et de se libérer ». Son coéquipier confirme que « c’est toujours un bon moment pour eux et pour nous ».

L’année fut également riche sur le plan humain, car l'ensemble des protagonistes ont affiché une volonté commune : créer un véritable lien, une amitié« Il y a beaucoup d’échanges entre les U17, les parrains et les enfants, donc c’est vraiment un beau vecteur social, de lien et de valeurs qui est mis en avant », témoigne Thierry Waterloos, responsable de projet au CDSA06. Sébastien Doucet, éducateur à l’IME Henri Wallon abonde en ce sens : « Ce projet, c’est le mélange des populations, c’est le regard de l’autre, c’est le travail sur l’estime de soi pour nos jeunes de l’IME ».

Après une lutte acharnée et une fatidique séance de tirs au but, ce sont finalement les « bleus » qui l’ont emporté sur les « blancs ». Et au-delà de la "victoire sportive", le plaisir fut total, comme l'avoue Mathéo de l’IME : « C’est génial, on profite à fond et on est très heureux ! A chaque entraînement, on a appris des astuces tactiques et aujourd’hui on a essayé de tout appliquer ».

Avant de se quitter, les deux parrains, présents tout au long de la saison, ont tenu à leur remettre un diplôme attestant de leur participation et de leur réussite. « Ça a été une très belle expérience pour Vincent et moi, on a été très fiers d’être vos parrains et de vous accompagner toute la saison », a tenu à faire savoir A. Lusamba. Et Sébastien Doucet de conclure : « Cette nouvelle saison écoulée démontre que c’est un projet gagnant-gagnant pour tout le monde ».