Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Aprem « Chamallow » : quand Y. Cardinale et Le Point Rose redonnent le sourire

Citoyen

3 mars 2018

Aprem « Chamallow » : quand Y. Cardinale et Le Point Rose redonnent le sourire

Ce samedi, l'OGC Nice a ouvert ses portes au Point Rose, pour un « aprem Chamallow » exceptionnel. Venues des 4 coins de la France, les familles ont vécu un intense moment de partage en présence de Yoan Cardinale, parrain de l'association.

Partenaire du club depuis 2015, et présent depuis sur le maillot porté par les Aiglons en coupe d'Europe, le Point Rose s'évertue à améliorer les conditions des enfants malades et soutenir les familles touchées par la perte d’un enfant. C'est dans cadre qu'a été créé le concept d' « aprem Chamallow »,  permettant aux personnes ayant vécu un tel drame de « se réunir et de partager un vrai moment convivial, dans une bulle, un cocon d’amour où il se passe de belles choses », comme le décrit Nathalie Paoli, la fondatrice du Point Rose.

Habituellement organisées au local de l'association ou chez des parents volontaires, « l'aprem Chamallow » a été délocalisée au centre d'entraînement et de formation de l'OGC Nice ce samedi après-midi.

Avant d'échanger autour d'ateliers divers en salle de presse, les familles ont ainsi pu découvrir les installations du Gym. Une visite menée par Yoan Cardinale, parrain de l'association : « Je leur ai fait découvrir notre quotidien, là où tout se passe, raconte le gardien niçois. Ils ont été bluffés par la qualité de nos installations. Mais c’est sur le terrain que tout le monde a été le plus content : les petits ont pu courir, taper dans le ballon. Nous sommes tous un peu retombés en enfance ». 

« Yoan était là avec son coeur »

« La présence de Yoan, c'est un cadeau magnifique, se réjouit Nathalie Paoli. Il est resté plus de 3h avec nous alors que c’était un week-end de relâche pour le groupe professionnel. Il a joué avec les enfants, assuré la visite, et parlé à tout le monde. Il était là avec son coeur et c’est un immense réconfort pour tous ».

« Un beau moment »

La Présidente de l'asso' poursuit : « Notre devise est que derrière chaque malheur se cachent de petits bonheurs : la vie est est le remède à la vie. La médiation cognitive (création d’objets, contact avec les animaux, etc.) mais aussi la convivialité et l’entraide entre les familles, ont permis de vivre un bel après-midi, dans un cadre exceptionnel. C'est en partageant de bons moments comme ceux-là, qu’on parvient à trouver la voie de la résilience ». 

« Ces sourires, notre plus grande victoire »

« Ce que je retiens, ce sont les sourires affichés sur le visage des petits comme des grands, conclut Yoan Cardinale, avant de retourner échanger avec les participants. Ils ont pu oublier, le temps d’une après-midi, tous leurs problèmes. Ces sourires, c’est la plus grande victoire de l’association ».

F.H.