Accueil Site officiel de l'OGC Nice

« On en a tous envie ! »

Veille d'Europe

21 février 2018

« On en a tous envie ! »

A la veille d’un immense rendez-vous, Lucien Favre et Alassane Plea ont répondu aux questions des médias, français et russes. Le coach et l’attaquant ont lancé leur 16e de finale retour d’Europa League, où, après une défaite 2-3 à l’aller, le Gym devra réaliser un immense exploit pour se qualifier.

Le défi

Alassane Plea  : « On doit marquer au moins deux buts pour se qualifier, on le sait et on a la qualité pour. Ça va être un match intéressant, on va attaquer, mais il faudra aussi penser à défendre, parce que c’est la 1ère chose qu’il faut faire. Il faudra se donner à 100 % et sortir un gros match, parce que c’est une très belle équipe en face. Il y a un exploit à faire, et on a tous envie de le faire. Nous avons fait une super première mi-temps à l’aller, nous les avons mis en danger, nous pouvons le refaire. Si on est tous à 120 % et qu’on se donne les moyens, il y a moyen de passer ».
 

Le système rouge et noir

Lucien Favre : « On va continuer à travailler ça ce soir (mercredi), parce qu’on n’a pas eu de temps. Il y a eu Nantes, après nous ne nous sommes pas entraînés pendant quasiment deux jours. On ne sait pas encore dans quel système on va jouer, mais rien n’est exclu, que ce soit au début de la rencontre ou en cours de jeu ».
 

Le froid

Alassane Plea : « C’est différent de Nice, il fait très, très froid (-15° ce mercredi). C’est une des premières fois que l’on voit ça. Mais le froid ne va pas nous tuer. Il faudra être chaud d’entrée et beaucoup courir ».

 

L’adversaire moscovite

Lucien Favre : « On avait déjà vu plusieurs matchs de cette équipe avant l’aller. Leur capacité à jouer dans des espaces réduits, à 3, à 4... ça combine très bien parce qu’ils sentent le jeu ensemble. Ils sont aussi en capacité de procéder en contres quand ils sont dominés. Face à eux, il faut être très intelligents tactiquement. Manuel Fernandes ? C’est un excellent joueur qui peut jouer des deux pieds, très vite, indifféremment. Ses passes du gauche ou du droit surprennent souvent l’adversaire, il casse les lignes, a un bon tir. Mais il n’est pas le seul à être bon. Il y en a beaucoup, rien que devant avec les 2 Miranchuk, Farfan et Ari… »