Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Sarr : « J’ai cru qu’il y avait faute sur Dante »

Réaction

11 février 2018

Sarr : « J’ai cru qu’il y avait faute sur Dante »

Auteur de « la faute » ayant abouti au pénalty dijonnais, le mauvais tournant de la soirée, Malang Sarr a analysé la défaite du Gym (2-3) avec beaucoup de lucidité.

« Je mets le bras devant moi pour me protéger et pouvoir prendre mon élan, mais je ne le touche même pas, a-t-il précisé à propos dudit tournant. Apparemment, je l’ai poussé et il s’est écroulé tout seul. Il a bien joué le coup, l’arbitre y croit et il y a pénalty. Moi, sur le moment, je n’y crois pas, au départ je pense qu’il siffle une faute sur Dante, donc je m’en vais pour me replacer et... je vois qu’il me pointe du doigt et qu’il montre le point de pénalty. J’ai attendu un peu pour savoir si c’était vraiment ça. Et oui, c'était bien ça...»

Le défenseur central refuse néanmoins de se cacher derrière ce malheureux fait de jeu pour analyser la mauvaise période actuelle. « La décision est prise, on ne peut pas revenir dessus. Ça arrive aussi de faire des erreurs, même si ça ne nous aide pas et que ça nous met en difficulté. Je sais que c’est rageant, que ça nous met mal et que ça fait une 3e défaite de suite,... Ça fait beaucoup, certes, mais je n’aime pas parler des erreurs d’arbitrage. Je préfère ne pas me cacher derrière ça : on a eu les occasions avant, on est revenu au score. On a fait de bonnes choses mais ça n'a pas suffi. Il va vite falloir passer à la préparation de la Coupe d'Europe, car on a un très gros match qui nous attend jeudi ».