Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Les Aiglons acteurs et spectateurs de Shakespeare

Shake Nice

26 janvier 2018

Les Aiglons acteurs et spectateurs de Shakespeare

"Shakespeare est plus qu'un auteur classique. Une humanité et une philosophie exceptionnelles se dégagent de ses textes. Son théâtre est aussi populaire que profond !", s'enthousiasme Irina Brook, la directrice du Théâtre National de Nice (TNN). Quoi de mieux que les joueurs du Gym pour porter ce message ?

Invité par le TNN à participer à la 4ème édition du festival Shake Nice dédié au dramaturge britannique qui se déroule du 24 janvier au 11 février, l’OGC Nice a accepté le défi de mettre ses joueurs face au plus grand auteur du monde, Shakespeare !

Guidés par Irina Brook et face caméra, ils ont découvert ou redécouvert des répliques fameuses du dramaturge anglais qu’ils ont ensuite interprété.

Le résultat est surprenant et le mini-film de leurs prestations a été diffusé jeudi soir en leur présence lors d’une soirée organisée par l’association Passionnément TNN à l’occasion de la première de « La Tempête » de Shakespeare.

"Shake Nice !" est le seul festival français consacré au dramaturge britannique à être reconnu par le réseau européen des festivals dédiés à Shakespeare (ESFN).

Jean-Pierre Rivère : « Comme le football, le Théâtre permet de vivre des émotions. C'est ce qui lie l'OGC Nice, Passionnément TNN et le Théâtre National de Nice. Ce rapprochement prend tout son sens dans des projets comme celui-ci, empreint d'un désir de partager sa passion. Permettre au plus grand nombre de (re)découvrir Shakespeare est un dessein exaltant. Et pour le promouvoir, nos joueurs se sont volontiers pliés au jeu. Pas celui qu'ils maîtrisent sur le terrain, celui des tirades qui d'habitude est réservé au comédiens sur les planches, afin d'apporter nos encouragements les plus chaleureux au festival 'Shake Nice’. »

Irina Brook, Directrice TNN : « Faire faire du théâtre à l’OGC Nice est un rêve que j’avais depuis de longues années. Il a fallu mettre les joueurs à l’aise. Ils en sont sortis grandis, encore plus forts. Nous avons été émus par la beauté de ces footballeurs à l’écran. Grâce à eux, nous voyons que Shakespeare appartient à tout le monde et qu’il peut inspirer et toucher les acteurs les plus inattendus. Il se dégage de ses textes une humanité et une philosophie exceptionnelles. Les joueurs se sont emparés des mots de Shakespeare, nous faisant découvrir la beauté d’un langage qui parle souvent à l’âme, en passant par l’esprit. Le club a prouvé son originalité, son ouverture et sa curiosité en acceptant ce défi. » 

Benjamin Mondou, Président « Passionnément TNN » : « En novembre 2016 a eu lieu la toute première soirée de Passionnément TNN, avec une ambition affichée : faire découvrir à tout le monde du théâtre. Pour rassembler le plus possible, nous avions mis en avant le thème du sport et avions convié l’OGC Nice. De cette soirée est née une véritable relation entre ces 2 mondes si différents au premier abord. Depuis, l’OGC Nice est là à toutes nos soirées. L’année a ensuite été jalonné d’actions et clins d’œil tissant des liens entre ces deux moteurs événementiels niçois. Aujourd’hui, l’association de chefs d’entreprises porte ce nouveau concept iconoclaste. Irina Brook avait ce projet fou et nous sommes fiers d’avoir pu apporter notre pierre à l’édifice pour que cela devienne une réalité. Que les joueurs professionnels s’approprient les répliques de Shakespeare ! Le festival ‘Shake Nice !’ s’adresse aux jeunes et c’est un vecteur formidable pour le promouvoir et le rendre accessible »

Photos : Fred Habrioux

LE TNN, L’OGC NICE ET PASSIONNEMENT TNN : UN PARTENARIAT SOLIDE

Les contacts noués entre le TNN et le club, via Passionnément TNN ont déjà permis de faire venir au théâtre les jeunes du Centre de Formation du Gym, mais également des enfants de l’association ADAM parrainée par Malang Sarr et soutenue par le club.

En mai dernier le TNN et la Ville de Nice n’avaient pas hésité à afficher sur l’immense façade du théâtre leur fierté suite à la saison 2016/2017 historique du Gym