Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Mario, sempre lui*

Aiglon du match

18 décembre 2017

Mario, sempre lui*

Pour son dernier match de la phase aller – il sera suspendu à Lille – Mario Balotelli a encore porté le Gym. Grâce à un nouveau but ayant débouché sur un nouveau succès, l’avant-centre italien est incontestablement votre Aiglon de Nice – Bordeaux (61 % des votes). Pierre Lees-Melou (16%) et Malang Sarr (7%) prennent sa roue.

Mario enchaine, Mario fait mouche, Mario régale. Alors que la fin de l’année 2017 approche à grand pas, le Gym s’est remis dans le droit chemin et pointe, à l’aube de la 19e journée, à la 6e position de la L1. Tourné vers l’avant. Si la bonne dynamique actuelle résulte d’une réaction collective, la touche finale reste souvent l’oeuvre du puissant numéro 9.

En paix avec son corps, bien dans sa tête, l’ancien de City carbure à un rythme élevé. Face aux Girondins, il a inscrit son 25e but en L1, le 10e de la saison (+ 5 en Europe). Il a attendu son 36e match de championnat pour atteindre ce palier - il lui en avait fallu 64 pour atteindre ce même total en Serie A... Inspiré, collectif, l’atout-maître décolle. Ce qui lui vaut logiquement vos éloges. 

Derrière l’étoile se place le vaillant. Placé au coeur du jeu par Lucien Favre, Pierre Lees-Melou a été de tous les bons coups. Actif, il s'est montré décisif sur le seul but des débats, puisque c'est lui qui a quitté le milieu pour partir à la bagarre dans la surface bordelaise, pour finalement dévier de l’épaule un ballon repris par Mario. En seconde période, son inspiration géniale, sorte de volée lobée en bascule arrière, faillit offrir une merveille à l’Allianz.

​Enfin vous avez également tenu à souligner la bonne prestation de Malang Sarr. Aligné axe-gauche, le joueur formé au club a de nouveau sorti une copie solide. Au-dessus de ses adversaires directs sur le plan physique, le jeune Niçois (18 ans) a allié le calme et la puissance. Une stat résume parfaitement son match : il a remporté 80 % de ses duels. Personne n’a fait mieux sur la pelouse…

C.D.

* Sempre lui = Toujours lui