Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Un bon voyage et quelques souvenirs

Vitesse - Nice

6 décembre 2017

Un bon voyage et quelques souvenirs

Les Aiglons viennent de poser le pied en Hollande. Partis de Nice, ils ont atterri à Amsterdam, après 2 heures de vol. Une nouvelle heure de bus plus tard, les voilà en place, dans leur camp de base, à la veille du duel face au Vitesse Arnhem (coup d’envoi jeudi à 21h05).

Les images incarnent le meilleur rappel de la réalité et entraînent l’esprit à ne pas oublier. La dernière fois que le Gym fit escale à Amsterdam, ce fut pour y rédiger l’une des plus jolies pages de son histoire moderne. Après un match nul synonyme de qualification en Europe face à l’Ajax (2-2), un but de Souquet, une talonnade de Seri, la pied droit de Marcel, la délégation rouge et noire quitta les Pays-Bas pour rentrer au pays, avec le sentiment du devoir accompli.

Six mois plus tard, c’est avec une sensation un peu similaire que le groupe de Lucien Favre y a atterri, sur les coups de 11h. Car après avoir validé son ticket pour l’Europa League début août, il refoule la terre oranje avec la certitude de voir les 16es de finale la compétition, mi-février. Un retour lors de l'ultime journée de la phase de groupes, pour que la boucle soit bouclée.

Partis dans le froid de la Côte d’Azur, à une heure où les voix et les mines se font discrètes, les jeunes Aiglons reviennent donc là où certains d’entre eux ont brillé. En jetant un œil par le hublot, ils ont pu apercevoir l’un des ports les plus célèbres de la chanson française, puis l’arène de l’exploit estival. 


Peu y participèrent (Cardinale, Dante, Sarr, Koziello, Srarfi et Plea), vu qu’un coup de frais règne sur l’effectif qui défiera le Vitesse Arnhem, jeudi, à 21h05.

N’empêche, les nuages sont les mêmes qu’il y a six mois, le pays hôte aussi, et l’histoire ne fait que continuer en clignant de l’oeil avec légèreté.

En s’apprêtant à clore un chapitre pour mieux ouvrir le suivant.

C.D.