Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Favre : « C

Interview

19 novembre 2017

Favre : « C'était pas mal par instants »

Forcément déçu du partage des points lorsqu'il s'est présenté devant la presse, le coach niçois Lucien Favre veut néanmoins retenir du positif du match nul des Aiglons à Caen.

Coach, on imagine qu'il doit y avoir beaucoup de frustration chez vous ce soir...
Oui, c'est délicat, c'est sûr. C'est dommage. On pouvait l'emporter, on n'a pas mal joué, fait quelques séquences collectives correctes. Nous avons des occasions, notamment en deuxième mi-temps. Prendre ce but dans les dernières secondes, ça peut être évité.

Ca part d'un ballon perdu stupidement alors qu'il reste 30 secondes...
On ne peut pas resumer le match à ça. Si à chaque fois qu'on perd un ballon devant ça fait but derrière... OK, on perd un ballon bête mais on en a perdu d'autres dans la partie. On doit être plus attentifs sur le centre qui amène le but, notamment.

Comment jugez-vous le match dans sa globalité ?
Notre début a été mitigé. On a pris gentiment le jeu en main ensuite. Nous avons eu beaucoup de possession, on a bien fait tourner le ballon. On marque un but, et il n'est pas hors jeu contrairement à ce que j'ai pu entendre. En deuxième periode nous avons perdu trop de ballons au milieu. On a subi leur pressing, il faut qu'on se démarque plus vite dans ces conditions. Il nous a manqué de la vitesse d'exécution à ce moment-là. Caen joue 4-4-2 avec une équipe de taille, très athlétique. Mais on n'est pas surpris de ce qu'ils ont proposé. C'est une équipe solide. On a des regrets mais c'est comme ça. Que voulez-vous faire ? Ca m'embête forcément, c'est dur à encaisser.

"C'est le meilleur match de Sneijder depuis qu'il est avec nous"

Vous avez titularisé Walter Benitez, était-ce un choix sportif ?
Oui. Il a fait 2-3 matchs avant ça, Cardinale revenait de blessure. Pour les prochains matchs, on verra. Je ne suis pas encore dans cette reflexion quelques minutes après un match comme ça. Mais Walter Benitez a fait un bon match.

Qu'avez-vous pensé de Wesley Sneijder ?
C'est son meilleur match depuis qu'il est avec nous. Il est resté plus haut, en soutien d'Alassane. Il a eu les possibilités de faire des passes décisives, de frapper, en se situant plus près du but adverse. Il a été un peu plus en difficulté en fin de match sur le pressing pour gêner la relance adverse mais il n'est rentré avec nous qu'en milieu de semaine après avoir été avec son équipe nationale.

Malgré la déception tirez-vous néanmoins des enseignements positifs de ce match ?
Oui tout à fait. C'était pas mal par instants. On joue un peu mieux que ces dernières semaines, dans le côté tranchant notamment. On s'est créé des occasions. On doit faire plus bien sûr, mais dans l'ensemble le contenu était positif. On avait la possibilité de mettre le deuxième but en fin de partie. On a encore un boulot monstrueux à effectuer sur la circulation du ballon, nos prises de balle, notre percussion.