Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Lucien Favre et les individualités

Effectif

3 novembre 2017

Lucien Favre et les individualités

Revenu à Nice très tard dans la nuit de jeudi, Lucien Favre a participé à la conférence de presse préalable à Nice – Dijon vendredi, en début d’après-midi. En marge des sujets « collectifs », le coach du Gym a également été interrogé sur certaines individualités du groupe. Il a répondu par une large revue d’effectif. Verbatim.

Les forces en présence

Le coach sur Wesley Sneijder : « Il a reçu un coup (contre la Lazio) et il a un peu mal derrière le genou. Il devait sortir. Il faut faire les contrôles mais on n’en sait pas plus, on verra. »

Sur le duo Balotelli – Plea : « Le problème, c’est que Balotelli a joué contre la Lazio au match aller et, le dimanche suivant, il ne pouvait plus jouer. Il n’était pas là. C’est une question de dosage, Ganago est de nouveau blessé. Si on joue à chaque fois à deux devant, c’est difficile. Quand on pense qu’en novembre, on va avoir 10 matchs en 31 jours, c’est impossible de les associer à chaque fois. Impossible. On l’a fait plusieurs fois, mais avec la répétition, c’est très délicat. »

Sur Pierre Lees-Melou : « Il joue depuis le début, depuis l’Ajax. En novembre, il y aura des matchs tous les 3 jours, donc il faudra peut-être faire tourner 4 ou 5 joueurs, comme le font beaucoup d’autres équipes. Un point à travailler ? A l’entraînement, il cadre bien ses frappes, parce qu’il a les deux pieds. Au niveau du tir, en match, ce n’est pas comme ce qu’il fait bien à l’entraînement. »

Sur Rémi Walter : « Rémi a fait une bonne entrée (contre la Lazio). Passe balle au pied, ce n’était pas mal. »

Sur Arnaud Lusamba : « On fait des confrontations à l’entraînement, quand on a le temps. Il faut donner leur chance à des jeunes pour qu’ils tentent de la prendre. »

Sur Racine Coly : « On va travailler pendant la pause de novembre, faire des oppositions pour le voir comme latéral, à 4 derrière, et non pas en 3-4-3, ce qui est un peu différent. Il vient de D2 italienne, forcément il y a une différence de rythme. Pas de rythme « physique », mais du contrôle du ballon, de la mise au sol, du rythme défensif et offensif. »

Les forces sur le retour

Sur Mika Seri : « Il va recommencer la course, et puis c’est tout pour le moment, parce qu’il ne faut pas qu’il rechute. (A propos de la date de son retour). Normalement, c’est prévu après la trêve mais quand, je ne peux pas vous dire. »


Sur Wylan Cyprien : « Il ne sent pas de douleur. Wylan est sur une bonne voie, il est vraiment bien, libre, prend le ballon pied gauche, pied droit. Il fait tout. (Dans le futur) Je pense qu’il fera 2 ou 3 matchs avec la N2, mais pas pour le moment. Là, il va faire 2 ou 3 semaines avec nous, après il va recommencer à jouer et on verra, ça dépend comment ça va. Mais avec lui, il ne faut pas croire qu’il va revenir cette année, comme ça. Déjà, il n’était même pas planifié pour la saison entière après ce qu’il a eu, donc là, après 7 mois, c’est déjà fantastique ce qui arrive. Et après, on ne sait pas des fois, on a une bonne surprise, il joue beaucoup plus vite que prévu... Il faut rester tranquille et il lui faudra encore un certain temps.  »