Accueil Site officiel de l'OGC Nice

« L

Adversaire

21 septembre 2017

« L'an dernier, en coupe, ils nous auraient éliminés »

Spécialiste du match nul (4 en 6 matchs) et à l'aise loin de ses bases (1 victoire à Amiens 0-2 et deux nuls à Marseille puis Saint-Etienne 1-1), le SCO d'Angers se présentera ce vendredi à l'Allianz Riviera. Là où il était venu gâcher la fête en fin de saison dernière, infligeant aux Aiglons leur seul revers de la saison 2016-17 à la maison.

« L’an passée si on fait la coupe d'Europe contre eux, on est éliminé (1-0 ; 0-2), constate Lucien Favre. Ils sont difficiles à jouer. Lors du match retour nous avions souffert à la perte du ballonCette saison, ils étaient invaincus avant Metz (0-1 lors de la dernière journée), où ils n’ont pas transformé leurs occasions. Ils étaient aussi en finale de la dernière Coupe de France (défaite 0-1 face au PSG). C’est une équipe qui a de grosses qualités. Dans ce championnat, quel que soit l’adversaire et sa position au classement, c’est toujours délicat. Ils ont fait un très bon match à Saint-Étienne où ils tapent 3 fois les poteaux ».

« Ils ont fait évoluer leur style de jeu »

« C’est un 4-3-3 où les ailiers reviennent bas, poursuit l'entraîneur azuréen.  Ils défendent très bien, en étant très compact et ils sortent presser plus haut que l’an dernier. Et quand ils récupèrent le ballon ça va très vite : les milieux et les ailiers se projettent, etc. Ils sont dangereux sur phases arrêtées, ils ont de la taille et sont très athlétiques. Mais ce serait totalement faux de les résumer à ça car ils jouent bien. C'est bonne équipe, sans discussion »

« Ils ont fait évoluer leur style et jouent un peu plus au ballon, confirme Arnaud Souquet. Mais ça reste aussi un bloc difficile à bouger. Les équipes travaillent notre jeu et essaient de nous laisser le moins d’espaces possibles, comme à Rennes où c’était un match très tactique. Mais il suffit qu’on mène au score pour que la physionomie change... »

F.H.