Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Mario, heureux à deux

Focus

20 septembre 2017

Mario, heureux à deux

Dimanche dernier à Rennes (0-1), Mario Balotelli a clôturé sa folle semaine par un 4e but, après celui inscrit à Waregem (1-5) et son doublé face à Monaco (4-0). L'Italien, qui a marqué lors de la moitié de ses 34 matches toutes compétitions confondues avec le Gym (22 réalisations au total), semble s'épanouir dans le 4-4-2 mis en place par Lucien Favre depuis le derby. « C’est un système qui lui convient pas mal, acquiesce le technicien helvète. Il a besoin d’appui devant, il ne faut pas qu’il soit trop esseulé. Il faut qu'il y ait des joueurs autour de lui, qu’on soit compact offensivement.  Là, il prend du plaisir ». 


​« Des progrès importants à mes yeux »

Avant de l'achever par un chef d'oeuvre, le numéro 9 a aussi mis du coeur à l'ouvrage au cours de cette semaine cruciale : « Comme dans tout système, celui-ci requiert un investissement collectif pour récupérer le ballon, expose Favre. Il l’a déjà nettement mieux fait, en récupérant des ballons individuellement et en permettant à ses coéquipiers, par ses efforts, de le faire. Il y a des petits progrès, qui sont importants à mes yeux. Il faut avancer avec le positif. Il sait qu’il doit encore faire plus mais je crois que c’est la première fois qu’il enchaîne 3 matchs en une semaine depuis très longtemps ». 

« Une association qui peut faire des dégâts »

Auteur de 2 offrandes pour Super Mario (face à Monaco puis Zulte), Arnaud Souquet abonde dans le sens de son entraîneur : « Il a peut-être compris qu’on avait besoin de lui. On ne lui demande pas de courir comme nous, car chacun a ses propres caractéristiques. Quand il fait le minimum, ça nous suffit car on sait qu’il est capable de marquer des buts. On a une totale confiance en Mario, et il en a conscience. Dante le lui a assez souvent répété. Aujourd'hui il apporte la pleine mesure de ce qu’il peut nous apporter. Et son association avec Alassane (Plea), qui est en train de prendre encore plus de poids que la saison passée, peut faire des dégâts... » 

F.H.