Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Favre : « On a joué en équipe »

Interview

9 septembre 2017

Favre : « On a joué en équipe »

En conférence de presse, l’entraîneur des Aiglons Lucien Favre s’est félicité de la prestation collective de son équipe, vainqueur de Monaco 4-0.

Lucien, une belle soirée pour le Gym !
C’était important de faire une bonne prestation. En plus ça aboutit aux 3 points, à un bon goal average avec 4 buts. Il fallait faire une bonne prestation, le résultat on ne sait jamais, parfois vous ne gagnez pas en jouant bien. Ce soir il y a eu l’efficacité. On a bien joué, collectivement. Nous avons été solide défensivement.

Ce match est presque un copier-coller du derby de l’an passé !
Le résultat oui. Je ne me rappelle plus trop des détails du match. On avait marqué par Baysse sur balle arrêtée, en contre avec Belhanda pour Mario après. Je ne me rappelle plus du détail du contenu, je sais qu’on avait joué en 3-4-3 avec 2 numéros 10. Ce soir il y avait beaucoup de nouveaux dans l’équipe par rapport à l’an passé, 6 ou 7.

Qu’est ce qui a changé par rapport à vos matchs précédents ?
On a joué en équipe. Tout le monde s’est replacé. Si un joueur dézonne ça met en péril l’équilibre de l’équipe. Là, tout le monde a bien défendu, bouché les angles de passe.  Il fallait empêcher leur jeu, lorsqu’ils arrivent a avoir des joueurs qui s’intercalent entre les lignes ils sont très dangereux. Ce soir ils n’ont pas trop pu le faire. C’est ce qui nous a permis d’être plus serein défensivement. C’est le premier match de la saison où on n'encaisse pas de but.

Vous avez beaucoup évolué en contre. Etait-ce une volonté ?
La récupération du ballon est importante. Si c’est possible ensuite de jouer vite vers l’avant il faut le faire, sinon il faut faire tourner le ballon. Il faut qu’on trouve un bon équilibre entre les deux. Après il faut être en mesure de contrer.

Vous avez aligné un duo Balotelli - Plea devant, chose que vous avez rarement tenté la saison passée…
Il ne faut pas oublier St Maximin à droite aussi. Ce n’était pas forcément évident à la base pour lui dans un 4-4-2, où il faut beaucoup revenir sur les côtés. Mais il l’a bien fait. Devant Mario et Plea étaient les premiers écrans pour gêner l’adversaire. Tout le monde a bien défendu.

Ce binôme n’avait pas toujours fonctionné l’an passé, que y-a-t-il eu de différent ?
Attention ce n’est qu’un match. C’est sûr c’est Monaco, on gagne 4-0, ça nous fait beaucoup de bien avec un gros enchaînement de matchs à venir, avec la Coupe d’Europe et le Championnat. Ca nous donne de la confiance, c’est le plus important. Ce binôme dépend de ce qu’il y a autour d’eux. Si autour d’eux il y a du soutien des autres, ça peut marcher. Et à l’inverse le reste de l’équipe a besoin qu’ils les soutiennent défensivement. L’un ne va pas sans l’autre.