Accueil Site officiel de l'OGC Nice

L

Communiqué

29 août 2017

L'Unfp et les combats d'arrière-garde

Après avoir cherché à exister dans le débat médiatique en offrant au monde sa position sur le transfert de Neymar au Paris St Germain au début du mois, l’Unfp revient aujourd’hui à la charge en se cabrant sur la question des accords sous seing privé.

Voulant faire feu de tout bois, le syndicat reprend cette fois à son compte, avec maladresse pour ne pas dire mauvaise foi, la déception compréhensible de Jean-Michael Seri de ne pas rejoindre l’équipe qui a bercé son enfance, pour s’attaquer au principe des clauses contractualisées entre un club et son joueur.

Une fois encore, l’Unfp évoque un sujet dont elle ne maitrise visiblement pas les tenants et aboutissants, préférant caricaturer la situation d’un joueur majeur de notre championnat pour créer la paranoïa.

Les membres de l’Unfp se rêvent peut-être en chevaliers blancs. Par les mots plus que par les actes, malheureusement. Car, dans les faits, l’OGC Nice invite chacun à réfléchir sur les combats d’arrière-garde menés par l’Unfp. Celui-ci comme celui entamé contre le principe même de transfert dont l’issue inexorable est la disparition des centres de formation en France. Un bel exemple de lutte « dans l’intérêt » des joueurs de football, sans doute...