Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Favre : « Ca va prendre du temps »

Interview

11 août 2017

Favre : « Ca va prendre du temps »

Déçu mais pas abattu, l’entraîneur des Aiglons Lucien Favre a déclaré ne pas être surpris par le manque d’automatismes de son équipe, qui a vu son onze-type être changé de moitié à l’intersaison.

On vous imagine contrarié après un scénario comme ce soir…
C’est un match qu’on pouvait aussi gagner. On a eu des occasions, eux aussi. On a 4 occasions nettes. Troyes était bien regroupé et organisé. Ils font peu de fautes et sont difficiles à manoeuvrer. Il fallait être patient et jouer plus vite. Trouver les intervalles. Il n’y a pas eu assez de fixation sur les côtés. On a parfois réussi à passer dans l’axe. Mais on prend deux buts… Rappelez vous le début de saison passée, ça se jouait à peu aussi.

Ce n’est qu’une question de réussite ?
Non ce n’est pas qu’une question de réussite. Troyes était dangereux à chaque contre-attaque. On a mieux joué 8-9 minutes en début de deuxième mi-temps et fatalité c’est à ce moment là qu’on prend le but.

Votre équipe apparaît déséquilibrée par moments ?
Il y a des tas de choses à remettre en place. Ca va prendre du temps. Il faut retrouver des automatismes, du pressing à la perte de balle. Si on défend à 85% ça ne va pas. Il faut qu’on retrouve de la stabilité et de la sûreté dans la possession mais surtout dans le jeu sans ballon. Mais il n’y a pas que du négatif.

Qu’avez-vous pensé de la première de Saint-Maximin ?
Il a fait deux entraînements avec nous. Pour une première c’était très positif, ce qu’il a fait a porté le danger. Dans le domaine collectif il y a beaucoup à faire mais c’est normal à 20 ans. Il faut trouver sa position idéale, dans le système idéal.

De l’autre côté de votre trident offensif, Lees-Melou a tendance à plus repiquer dans l’axe…
Ce n’est pas un ailier droit, donc on ne va pas le faire prendre la ligne. Je m’adapte aux joueurs que j’ai. Ca a bien marché contre l’Ajax. Ce soir il est revenu trop bas car l’adversaire était très compact. Ca allait mieux après la rentrée de Mahou, qui a équilibré notre milieu.

Le fait de jouer en ce début de saison de Coupe d’Europe peut-il expliquer vos difficultés sur les deux premières rencontres de Ligue 1 ?
Ce n’est pas ça. Ca tient à peu de choses. A St Etienne on ne fait pas un mauvais match. C’est un début de saison mais on a perdu 5-6 titulaires de la saison passée. Ca va prendre du temps de trouver l’amalgame. En Allemagne une intersaison j’avais perdu 3 titulaires importants, ce n’était pas facile, alors imaginez 5-6. Mais ce n’est pas grave, c’est un gros challenge à relever.
Quelle que soit l’issue contre Naples, on va avoir des semaines anglaises (avec des matchs en semaine NDLR), ce qui va aussi nous ralentir sur la fréquence des entraînements pour travailler nos systèmes de jeu. Espérons juste qu’on soit très occupés le mardi et le mercredi…