Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Troyes, par amour du jeu

Adversaire

10 août 2017

Troyes, par amour du jeu

Vendredi, le Gym retrouvera un adversaire fraîchement revenu en L1 après une dernière saison à l'étage inférieur. Fidèles à eux-mêmes, les Troyens ont conservé leur amour du jeu, dans un mélange de nouveauté et d'expérience.

Niane, le buteur

Grande révélation du dernier exercice, Adama Niane (photo de une) occupe avec vitesse la pointe de l'équipe auboise. Né au Mali, arrivé en France au centre de formation du FC Nantes, l'attaquant de 24 ans s'engage à l'ESTAC à l'été 2016 et réalise une première année plus que solide. Avec 33 matchs, 23 buts, 5 passes décisives, il a même décroché le titre de pichichi de la L2 2016/2017. Son premier match au sein de l'élite, face à Rennes, l'a vu délivrer une passe décisive à Samuel Grandsir, preuve qu'il a changé d'étage sans perdre son inspiration.

Nivet, l'éternel

Avant le dernier Nice – Troyes, il avait répondu aux questions d'OGCNICE.com avec sagesse et distinction. Une saison plus tard, Benjamin Nivet a joué un rôle majeur dans la remontée des Troyens. Régulier (36 matchs de championnat, 35 titularisations), l'inoxydable meneur de jeu reste surtout un homme décisif.


Ses stats le prouvent, puisque la saison passée, il a inscrit 7 buts et délivré 8 passes décisives, ce qui l'a logiquement installé dans l'équipe-type de la L2. Il a offert, en outre, le but du 2-1 lors du barrage aller face à Lorient. But capital dans la remontée des Troyens.

Chaouki, la famille

Même s'il ne fait pas partie du groupe de Jean-Louis Garcia, impossible d'évoquer un Nice - Troyes sans parler de Chaouki Ben Saada. Niçois de 2008 à 2011, le meneur de jeu ne foulera pas la pelouse de l'Allianz mais a laissé une très bonne image dans la capitale azuréenne. « Je l'ai un peu connu, a déclaré Yoan Cardinale devant la presse. Je commençais à m'entraîner avec les pros quand il était là. Tout le monde a des bons souvenirs de lui ici, ça a été un grand chouchou avec sa petite musique et sa petite bouille. »

Le groupe troyen

Samassa, Zelazny, Deplagne, Giraudon, Hérelle, Traoré, Vizcarrondo, Azamoum, Bellugou, Confais, Darbion, Dingomé, Khaoui, Nivet, Pelé, Grandsir, Niane, Tinhan.

Le dernier 11 de départ

Crédits Photos : Robert Flamisset