Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Janvier : reprise délicate

Bilan 2017

26 décembre 2017

Janvier : reprise délicate

La deuxième partie de la saison 2016/2017 ne verra qu'un seul match hors du championnat, puisque les Aiglons reviennent de la trêve avec les jambes coupées. L'année s'amorce par une élimination en Coupe de France à Lorient, qui marque le début d'une période plus délicate. Privé de nombreux cadres blessés lors des premières sorties (Cardinale, Baysse, Eysseric), suspendus (Balotelli, Belhanda) ou à la CAN (Seri), l'effectif peine à reprendre le rythme. Ce qui fera dire à Dante, à la fin de la saison, qu'il aurait « mieux valu qu'il n'y ait pas de trêve ».


Affaiblis, Plea et ses collègues concèdent 2 nuls sans saveur en championnat (contre Metz et à Bastia). Monaco vire en tête, Paris se rapproche, mais le retour de nombreux titulaires à la fin du mois sonne l'heure de la révolte : Nice bat Guingamp à domicile et peut de nouveau regarder vers l'avant. Un peu secoué mais toujours debout.

L'aiglon du mois : Arnaud Souquet


Il a profité de la blessure de Ricardo pour apparaître dans le 11 lors de la première partie de saison. Sa montée en régime et ses prestations lui auront permis d'enchaîner, même lorsque le Portugais revint aux affaires au poste d'ailier. Solide et combatif, Arnaud Souquet fut le meilleur niçois de janvier, aussi appliqué dans les phases défensives que précieux offensivement. Qu'il évolue dans le couloir droit ou dans un axe tricéphale. Un but (à Bastia) et deux passes décisives (devant Guingamp) ont gonflé ses stats lors du premier mois de l'année.

Le moment fort