Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Les yeux au ciel

Hommage

15 mai 2017

Les yeux au ciel

Au milieu des célébrations, l'hommage. Alors que les Aiglons ont mis un point final à leur parcours à domicile face à Angers, chaque personne présente à l'Allianz Riviera a levé les yeux au ciel. En pensant fort aux 86 victimes du terrible attentat survenu sur la Promenade des Anglais, le 14 juillet dernier.

Le temps passe mais rien ne s'efface, ni la douleur, ni les blessures. Démarré dans un stade portant le deuil, le parcours à domicile s'est achevé par une fête à la mesure du parcours historique réalisé par le Gym 2016/2017. Pour autant, la fête a pris place avec respect. Dans les mots du président Rivère, sur les t-shirts portés par les acteurs à l'issue de la rencontre et frappés du coeur aux noms des 86 victimes, dans une minute d'applaudissements devant les écrans géants évoquant le terrible moment, dans les paroles de la chanson de Kao' en avant-match... tout rappelait que les Niçois n'ont pas la mémoire courte.

« Au final on fait une saison exceptionnelle, ça a commencé par le 1er match avec cet hommage, résumait Arnaud Souquet. Je crois qu'il faut encore penser à ces gens-là, on y pensera tout le temps. »




Y compris au moment de jeter un oeil sur le chemin parcouru, résumé en 8 minutes sur les écrans géants. « La 1ère image, sur l'attentat, c'est plus émouvant qu'autre chose, car ça rappelle des souvenirs. On ne le souhaite à personne. Ces personnes-là resteront gravées dans nos têtes, le 1er match aussi. On est rentrés, il n'y avait pas de bruit, on était tous en blanc. Ce qui est arrivé à cette ville restera gravé à jamais, on avait peut-être à coeur, au fond de nous-mêmes, de donner un peu de bonheur à chaque fois. »