Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Favre : « Une saison magnifique »

Interview

15 mai 2017

Favre : « Une saison magnifique »

Après la défaite face à Angers (0-2), Lucien Favre a reconnu que son équipe, qui plus est diminuée, n’était plus aussi concernée depuis que la 2e place est inaccessible.

Coach, que penser de cette défaite dans une rencontre sans enjeu ?
On est tombés contre une bonne équipe. Ils ont fait souffler des joueurs mais ils restent très bon devant avec Bamba et Pépé, vont vite en un contre un. On l’a appris à nos dépens. Angers a plus d’occasions que nous en première période. Il y a du relâchement de notre part, pas assez de démarquage. En deuxième mi-temps c’était correct, on a nettement mieux joué. On peut marquer sur un corner à la fin, il y a je pense un penalty sur Mario Balotelli. On a continué à jouer avant de prendre un contre à la fin.

Votre équipe finit un peu en roue libre…
Après notre victoire sur Paris le relâchement est net, et encore plus après la victoire qui a suivi de Paris contre Bastia qui scelle notre classement. Et, surtout, il nous manque du monde. C’est dommage de ne pas finir la saison invaincu à domicile mais ça devait bien arriver un jour. C’est pour mieux repartir !

Dans les festivités d’après-match, vous avez reçu une belle ovation…
(sourires) Ils étaient là pour nous remercier de la saison. Qu’ils soient 20.000 ou 32.000 comme ce soir, ils ont toujours été à 100% derrière nous. C’était sympa de voir le stade plein.

En tout cas, vous étiez en tête à l’applaudimètre…
Je ne sais pas, si vous le dites (rires). Mais c’est quelque chose de collectif. On a fait un très bon travail cette année. On a su provoquer la réussite durant les matchs aller quand il le fallait. On a eu des matchs très difficiles. Si on excepte les deux derniers matchs, on a eu de la maîtrise dans le jeu, à part en janvier - février où nous avions beaucoup d’absents. On arrivait à bien jouer au ballon, en pressant haut. C’est une saison qui est magnifique, mais cela tient à très peu de choses.

Avec cette troisième place, Nice devrait avoir un sacré programme de reprise…
Du moment qu’il y a des matchs de barrage, il y aura un programme qui sera à la limite… tout le monde le sait, il y a beaucoup trop de matchs. Dans les jours à venir il y a en plus le championnat du monde des moins de 20 ans en Corée, après la Coupe des Confédérations en Russie etc. Ca devient n’importe quoi, ça commence de plus en plus tôt. On aura deux tours préliminaires, peut-être un seul si l’Ajax gagne l’Europa League. C’est comme ça, ça commencera très tôt, et l’équipe devra reprendre dix jours plus tôt que les autres si on dispute le 3e tour préliminaire de Ligue des Champions.