Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Cédric Kanté : « l’ADN est toujours là »

Ancien Aiglon

17 avril 2017

Cédric Kanté : « l’ADN est toujours là »

Débarqué sur la Côte d’Azur à l’été 2006, Cédric Kanté y a passé 3 saisons bien remplies (97 matchs de Ligue 1), à diriger l’une des meilleures défenses du championnat*. Les crampons désormais rangés, après des passages en Grèce et à Sochaux notamment, l'ancien international Malien (43 sélections) effectuait son retour à l’Allianz Riviera à l’occasion de Nice - Nancy.

« Ça fait vraiment très plaisir d’être là, de retrouver des visages connus : les intendants, le staff médical, les supporters… ». S’il avait déjà découvert l’Allianz Riviera avec le maillot de Sochaux (en 2013), c’est dans le costume de « l’ancien Aiglon » que Cédric Kanté était de retour ce samedi. Comme ses prédécesseurs, il a donc retrouvé les plus fidèles au Café des Aiglons, avant de recevoir son trophée commémoratif et l’hommage des 22 518 spectateurs présents.

« Des supers joueurs »

Puis, le numéro 5 a enfilé le costume de supporter pour assister à la victoire du Gym, visiblement conquis : «  C’est vraiment devenu une grosse équipe confie-t-il. Je suis très content pour la ville et les supporters qui ont connu des moments plus compliqués. Aujourd'hui tout le monde profite de ces supers joueurs. C’est top ! ». 

De la tribune, l'ancien capitaine du Mali a forcément apprécié le caractère bien trempé de Seri, Le Bihan et compagnie, capables de renverser - une nouvelle fois - une situation compromise pour aller chercher les 3 points. Comme au bon vieux temps, en quelque sorte : « Avec Cyril Rool, Cédric Varrault, Florent Balmont, Olivier Echouafni… on avait aussi des joueurs avec un gros caractère et une identité très forte poursuit Kanté. Je pense qu’on a aussi donné du plaisir aux supporters. C’était un autre contexte, dans un autre stade. Mais on a participé à notre manière à la construction du club. Aujourd’hui, le jeu proposé est super beau. Mais si beaucoup de choses ont changé comme le stade ou le staff, l’ADN du club lui, est toujours là ». 

En conclusion de cette journée passée à remonter le temps, Cédric Kanté nous a parlé de ses projets futurs, qui pourraient lui faire prendre à nouveau le chemin de l'Allianz Riviera : « Je vais peut-être me rapprocher du club de Strasbourg dans les prochains mois. Ce serait bien qu’ils retrouvent l’élite (les Alsaciens sont actuellement 5èmes). Il pourrait y avoir des Nice - Strasbourg très intéressants ».

*En 2007/2008 le Gym de Kanté possédait la meilleure défense de l’élite à égalité avec Nancy (30 buts encaissés).

F.H