Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le président Rivère au STAPS

Club

16 mars 2017

Le président Rivère au STAPS

Ce jeudi, Jean-Pierre Rivère s'est rendu à la faculté STAPS de l'Université de Nice Sophia Antipolis. Venu « en voisin », le président du Gym a participé à une conférence pédagogique sur le thème suivant : « L'OGC Nice, un modèle de gestion ? Le rôle des structures et de l'encadrement dans le succès d'une équipe de football professionnel. »

« Merci de m'accueillir, c'est un plaisir de venir passer un moment avec vous. Posez toutes les questions que vous voulez, je suis là pour y répondre. » Face à un amphithéâtre de 200 élèves passionnés et appelés à construire le sport de demain (accompagnés de leurs enseignants), le président Rivère a rapidement planté le contexte des échanges. Pas de faux-semblant : place fut faite à la proximité et à la franchise. Deux balises essentielles d'un débat s'inscrivant dans le cadre d'un partenariat signé il y a 3 ans et fondé sur la formation aux métiers du football.


En présence du Doyen de la Faculté des Sports M. Serge Colson, l'événement - animé par messieurs Gastaut, Massiera et Garbarino – se décomposa en plusieurs temps forts. Et les questions préparées, posées au compte-gouttes par l'assemblée, cédèrent progressivement le pas aux demandes libres, sans que la rencontre ne perde en intensité...
 

« Le Gym, c'est le patrimoine d'une ville »


Construite autour de 3 thèmes (s'inscrire dans l'histoire du club, gérer le quotidien, penser au club de demain), la discussion offrit au président la latitude nécessaire au développement de nombreux sujets. Latitude dont il profita pour dévoiler les rouages du quotidien de l'institution bâtie en 1904.

De son arrivée à la tête du club à l'exercice de sa fonction, en passant par la dimension familiale de la structure rouge et noire, l'ouverture vers la Chine, les actions citoyennes, l'arrivée de Mario Balotelli, l'interdiction de déplacement des supporters, la philosophie du recrutement (etc.) : chaque facette de son rôle fut décortiquée avec minutie et application.

Y compris lorsque cette facette fait appel au coeur et à la passion. « Le Gym, c'est le patrimoine d'une ville et d'une région, a-t-il précisé dans une ouverture pouvant faire office de conclusion. On le sait avant d'entrer, et encore plus une fois qu'on est dedans. Quand on commence à diriger le club, il faut respecter le passé, car même si c'est une marque que l’on se doit de développer toujours plus, elle est essentielle dans le coeur des gens. »