Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Fin de l

Gambardella

12 mars 2017

Fin de l'aventure pour les Aiglons

En déplacement à Metz ce dimanche en 8es de finale de la Coupe Gambardella, les Aiglons se sont inclinés au terme de la séance de tirs aux buts (0-0, 4 tab à 2).

Pour accéder aux quarts de finale de leur « Coupe de France », les protégés de Thierry Malaspina devaient passer l'obstacle messin en Lorraine, devant de nombreux supporters venus encourager leurs jeunes pousses, tombeuses de Lyon au tour précédent (2-3).

Bezzina impérial

Après un round d'observation de près de 20 minutes, les deux équipes se rendirent coup pour coup. La première réelle occasion messine fut anihilée par l'intervention de Mestrallet (23e). Les Aiglons sortirent leurs griffes par Valtriani, dont le lub astucieux passa de peu au-dessus (26e) puis Hammed d'une frappe enroulée également hors cadre (36e). Entre-temps, l'attaquant grenat Basin rata l'immanquable, seul face au but vide (30e). Et lorsqu'il eut une 2e chance, il buta sur Bezzina, auteur d'un bel arrêt (39e).

Au retour des vestiaires, les hôtes intensifièrent la pression, mais les Aiglons firent bloc. Ils firent même passer quelques sueurs froides aux spectateurs présents sur la plaine des Jeux de Saint-Symphorien, à l'image de ce centre de Mahou qui passa devant le but (71e). Les dernières minutes de la rencontre furent à l'avantage des locaux, qui ne parvinrent pas à tromper un Bezzina impérial (83e), et sauvé par son montant dans les tous derniers instants (90e).

4 tirs aux buts à 2

Comme en 32e de finale, les Aiglons jouèrent leur qualification aux tirs aux buts. Les Niçois débutèrent idéalement l'exercice, grâce aux transformations de Cox (contre-pied) et N'Gamba, d'une frappe plein axe, tandis que Bezzina se détendit sur sa droite pour contrer la 2e tentative messine. Mais les tireurs suivants (Lachhab puis Kurzawa) n'eurent pas la même réussite que leurs coéquipiers, tandis que les Grenats réalisèrent un sans faute. 

La tête haute, et après être venus à bout de Gap, Tournefeuille, puis du tenant du titre Monaco, les jeunes Aiglons quittent la compétition au stade des 8es de finale. Place désormais au sprint final en championnat, dès le week-end prochain face à Colomiers.

 

Le 11 niçois :

Bezzina (c) - Cox, Téoro-Kurzawa, Pelmard, Lachhab - Leveque, Mestrallet (Jaziri 66e), N'Gamba - Valtriani (Guessand 76e), Hammed, Mahou.

F.H