Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Nice repasse au vert

St Etienne 0-1 Nice

20 novembre 2016

Nice repasse au vert

Battus par Salzbourg et Caen avant la trêve, les Aiglons ont repris leur marche en avant en éteignant le Chaudron stéphanois (victoire 1-0). Le Gym garde la tête de la Ligue 1.

Dépassés ce week-end à la différence de buts par Monaco et le Paris Saint-Germain, les Rouge et Noir se savaient attendus au révélateur stéphanois ce dimanche soir. Les Verts, invaincus en Ligue 1 depuis 6 matchs comptaient bien faire chuter le leader niçois pour la deuxième fois de rang en Ligue 1.

Alors que le Gym s'organisait en 4-3-3 (ou 4-3-2-1), l'ASSE présentait une défense à 5. Privés de ballon par les Niçois (possession de 63/37 à la pause), les hommes de Galtier ne semblaient pourtant pas vouloir sortir de leur moitié de terrain, probablement avertis de la dangerosité du Gym sur les attaques rapides. La première période était par conséquent tactique et fermée. Mika Seri était le premier à s'illustrer suite à un débordement de Ricardo et une superbe passe en retrait du Portugais, mais le mileu niçois butait sur Stéphane Ruffier (29e). Son homologue niçois Yoan Cardinale s'illustrait lui aussi avec une belle claquette devant Nolan Roux (33e).

Solide durant l'acte initial, le Gym a sû "piquer" à l'heure de jeu. Une attaque venue de la gauche emmenée par Belhanda et Dalbert, un ballon récupéré par Eysseric à l'entrée de la surface. Le joueur prêté à l'ASSE la saison passée crochetait Perrin et plaçait une frappe du gauche dans la lunette de Ruffier qui ne pouvait rien faire. Une ouverture du score sublime pour le Gym, qui lançait un tout autre match (0-1, 63e). 

Menés au score, les Verts devaient changer leurs plans. "S'il y a bien une équipe contre qui il ne faut pas être mené, c'est bien l'OGC Nice" témoignait après la rencontre Christophe Galtier. Car il n'aura pas échappé à l'entraîneur stéphanois que les Aiglons, après leur ouverture du score, eurent la mainmise sur la partie. Ils n'auront néanmoins pas réussi à faire le break, malgré plusieurs belles opportunités pour l'infatigable Alassane Plea, qui voyait ses frappes flirter avec le poteau (65e, 67e), sa tête repoussée par Ruffier (68e) et son pointu après une belle percée contré par Malcuit (85e). Ce maigre avantage aura permis à l'ASSE d'espérer jusque dans les derniers instants, mais le Gym, serein, solide et appliqué, ne concédera pas une seule frappe cadrée de toute la seconde période. 

Les Aiglons rentrent donc sur la Côte d'Azur avec trois points - qui font 32 - et récupèrent seul la tête de la Ligue 1. Ils seront en Allemagne jeudi, avant de recevoir Bastia dimanche (17h à l'Allianz Riviera) pour un derby qui s'annonce bouillant.

A.D.

 

A St Etienne, Stade Geoffroy-Guichard,
AS St Etienne 0-1 OGC Nice (mi-temps 0-0)

13e journée de L1 - 20/11/2016

30 004 spectateurs

Arbitre : Frank Schneider

But : Eysseric (63e) pour Nice

Avertissements : Söderlund (34e), Lacroix (48e) à St Etienne ; Belhanda (90e+4) à Nice

AS Saint-Etienne : Ruffier - Théophile-Catherine, Lacroix, Perrin (cap.) - Malcuit, Veretout, Selnaes (Dabo, 82e), Saivet, M'Bengue (Monnet-Paquet, 69e) - Roux (Nordin, 82e), Soderlund

OGC Nice : Cardinale - Ricardo, Dante (cap.), Sarr, Dalbert - Seri (Koziello, 82e), Cyprien, Walter - Eysseric (Bodmer, 90e), Belhanda - Plea (Donis, 90e+4)