Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Deux Aiglons à la rencontre des écoliers de l

Citoyen

23 février 2016

Deux Aiglons à la rencontre des écoliers de l'arrière-pays

Dans le cadre du concours « les kermesses du Gym », les Aiglons étaient une nouvelle fois en déplacement au sein d'une école du département. Ce mardi, Alex Mendy et Dorian Caddy ont ainsi visité l’école primaire Marcel Pagnol, qui se trouve à Saint Blaise.

Cap vers les collines. Après plusieurs minutes de voiture dans des routes escarpées, les deux jeunes attaquants sont finalement arrivés à Saint Blaise. Située entre Castagniers et St-Martin du Var, la commune respire le Gym à pleins poumons. Les deux joueurs de 20 ans ont pu s'en apercevoir assez rapidement. « OGC Nice, je t’aimerai … », « Qui ne saute pas n’est pas niçois ». Les chants habitués aux tribunes se sont fait une place au soleil, sous le préau, rythmant ainsi l’arrivée du duo de costauds. « Ils sont déjà à fond, c’est beau une telle passion à cet âge », a avoué un peu surpris Caddy, une fois le pied posé dans la cour.


Enthousiastes à l'idée d'échanger avec les pros, les écoliers sont entrés dans le match dès les premières minutes de jeu, comme l'ont confié Clara et Marco, 6 et 9 ans. « On est vraiment contents que les joueurs soient venus nous voir, ici à Saint Blaise. On attendait ça depuis qu’on a eu les résultats du concours. Dans notre vidéo, on s’était déguisés et on avait fait une chanson comme au stade ».


« Formidable pour les enfants »

« Ce n’est pas tous les jours que nous avons la possibilité de recevoir les joueurs, se sont réjouis d'une seule voix Alexandra Mahroug (directrice périscolaire) et Jérôme Magnan (animateur). C’est formidable pour les enfants qui se sont beaucoup investis dans ce beau concours. Depuis que nous savons que nous avons terminé 3es, ils trépignent d'impatience. Pour l’occasion, ils ont tous pris maillots et écharpes. Cette venue est formidable pour eux ». Une joie collective partagée par les joueurs, comme le résumait avec efficacité Alex Mendy. « C’est toujours un plaisir de faire des opérations avec les enfants. On se rend compte que nous avons des supporters un peu de partout dans la région. Beaucoup m’ont dit que vendredi ils seront au stade, ça ne peut que nous motiver et nous pousser à faire plus. »