Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Les coulisses du « rêve américain »

Special OGC Nice

11 août 2015

Les coulisses du « rêve américain »

Une année de préparation intensive afin de remplir un objectif : être compétitif lors de la semaine de vérité. A l'heure ou l'aventure américaine de l'équipe « Special OGC Nice » - née d'un partenariat entre le club et Special Olympics - s'est achevée par une belle médaille de bronze et un retour triomphal au pays, OGCNICE.com vous propose de replonger dans les coulisses du « rêve américain ».

Une écharpe du Gym pour la maire de Santa Maria

« Au moins, nous sommes vite reconnaissables ». Innocente mais riche de sens, la phrase prononcée par Schpetim – jeune joueur de l'équipe médaillée de bronze – illustre parfaitement la singularité des Rouge et Noir ayant conquis L.A. Tunique du Gym sur les épaules, les jeunes joueurs drivés par Eric Bustamente ont représenté la France lors des jeux Mondiaux Spéciaux (les Jeux Olympiques pour athlètes mentalement déficients), sans jamais cesser de porter bien haut les couleurs de leur club. Parti le 20 juillet de la gare de Nice Ville, ils ont rejoint les autres membres de la délégation française une fois le pied posé aux USA. Le décalage horaire digéré, l'équipe parrainée par l'ancien Aiglon Jordan Amavi a profité des premiers jours de voyage pour faire un peu de tourisme. Remettre à la maire de Santa Monica l'écharpe du club aux 111 ans. Croquer dans les premiers instants intensément. Et retrouver progressivement des sensations avant d'entrer en scène.

90 000 personnes pour la cérémonie d'ouverture

Avant le lancement des hostilités, les petits Aiglons ont sûrement vécu leur plus grand frisson au Los Angeles Memorial Coliseum. La raison ? La passion. Devant plus de 90 000 personnes venues assister à la cérémonie d'ouverture, les coéquipiers de Jordan ont pénétré dans l'arène le souffle court... mais les idées claires, comme en témoigne la remarque de ce dernier, soucieux de voir « le drapeau du Gym » en mondiovision (la cérémonie étant retransmise en direct à la TV). Un bain de foule auquel les jeunes joueurs (tous âgés de moins de 21 ans) ont commencé à s'habituer, puisqu'ils ont également effectué deux tours d'honneur à l'Allianz Riviera avant (face à Lens) et après (contre Monaco) leur voyage outre-Atlantique...

La médaille dans la valise

Après les cérémonies, « Special OGC Nice » est entré dans le vif du sujet, face à la Grèce, la Croatie et le Portugal. Plus jeune équipe du tournoi (une vraie marque de fabrique rouge et noire...), les jeunes coéquipiers de « capitaine Kamel » ont partagé les points à deux reprises, avant de s'incliner une fois. Le tout en gardant un oeil vers la capitale azuréenne, où le regretté Jean-Louis Donati nous quittait lors de la même période. Ce qui les fera évoluer avec un brassard noir durant une une majeure partie de la compétition. Une compétition où ils haussent nettement le rythme durant la deuxième phase, et se retrouvent en position de jouer la 3e place grâce, entre autres, à une belle victoire face à la Croatie (4-1). La « petite finale » les voit triompher de Chypre (2-1, doublé de Vincent), et enlever la médaille de bronze. La joie du résultat se couple au bonheur d'un périple où le cortège découvre également la magnifique ville de Santa Monica, ainsi que Venice Beach... Le retour au pays s'accompagne d'une participation intense au clapping géant organisé par le club Place Masséna, et d'une nouvelle ovation du public lors du début de la L1.

Un point final à la hauteur d'une aventure unique.