Homepage OGC Nice offical website

Mauvaise soirée

Nice 2-4 Marseille

October 1, 2017

Mauvaise soirée

Au terme d'une soirée qui débuta parfaitement mais qui tourna finalement au vinaigre, le Gym a trébuché chez lui face à l'OM en clôture de la 8e journée de L1 (2-4).

Magnifique, d'abord. Cruel, ensuite. Quatre mots suffisent à décrire ce Nice - Marseille bouillant. Cette bataille des voisins, le Gym la mordit comme un chien dans un os, avec un mélange d’énergie et de grinta. Mais l'os se montra solide : il s'y cassa les dents.

Sa technique lui permit, dans un premier temps, de trimbaler son visiteur. Ce qui se matérialisa par deux buts inscrits en un quart d'heure, par Super Mario, auteur d’un coup de casque parfait sur un corner de Lees-Melou (1-0, 4’), puis Mika Seri.

L’Ivoirien fit mouche sur son deuxième essai lointain, le dos de Rami ayant donné à la trajectoire de sa frappe une incertitude décisive (2-0, 16’).

Placé dans un 4-4-2 rodé, l’équipe de la Côte semblait alors insubmersible. Elle ressortait les ballons avec justesse de sa propre cage, le duo Mendy-Seri orientant avec punch. Créait des différences sur les ailes, où Allan St-Maximin apporta de la vitesse et Lees-Melou de la fluidité. Elle pesa devant, le duo Balotelli – Plea causant des difficultés au tandem Rami – Rolando. Bref, les Aiglons paraissaient lancés vers le succès, poussés par un public en ébullition.

Ils prirent le retour phocéen comme un boomerang en pleine figure. Sans s’y attendre. Sur 3 buts qu’on ne peut qualifier de "casquette" au risque d’y laisser de la justesse, mais sur 3 buts évitables. Le premier intervint à la suite d’un centre de Thauvin cafouillé dans la surface, qu’Ocampos – seul dans les 6 mètres – propulsa dans la cage d’une demi-volée rageuse (2-1,26’).

Dans la foulée de la réduction du score, après une déviation à une touche de Mario, St-Maximin tapa un sprint monstrueux mais enleva trop sa frappe (38’). La balle du break partit en Sud, Marseille en profita. Malheureux, Malang Sarr glissa sur un ballon anodin, Thauvin récupéra, déborda, centra… et Lees-Melou inscrivit un csc en taclant (2-2, 40’). 5 minutes plus tard, les Olympiens grattèrent un ballon dans les pieds de Papy Mendy, Luiz Gustavo frappa fort du gauche, Cardinale repoussa en hauteur et Ocampos offrit l’avantage aux siens de la tête (2-3, 45’). Les Rouge et Noir ne s'en remirent jamais.
 

Quand ça ne veut pas...


D'autant que l’OM, placé dans un 4-2-3-1 efficace et vertical, avec Njie et Ocampos dans le rôle de "mangeurs d'espace", creusa l'écart d’entrée de second acte, lorsque Luiz Gustavo – capital dans la récupération – renifla une transmission de Dante plein axe, passa devant Seri, avança sans être attaqué et logea le cuir dans le soupirail de Cardinale (2-4, 48’). Terrible pour les Niçois qui tentèrent, malgré tout, de repartir vers l'avant. A l'heure de jeu, Super Mario cogna un coup franc du coup de son pied droit, mais Mandanda se montra attentif. Le scénario se répéta 10 minutes plus tard, à la suite d'une faute ayant valu un rouge direct à l'impétueux Gustavo. 

En supériorité numérique, les locaux se ruèrent à l'attaque d'une manière désordonnée, en s'exposant aux contres adverses. Rami faillit marquer contre son camp, mais le portier international veilla encore au grain. 

Lucien Favre lança Ganago sur le côté gauche, pour apporter de la folie aux dernières 20 minutes. La folie vint du côté droit et d'Allan St-Maximin. Le numéro 7 obtint un pénalty en crochetant Amavi et en se faisant accrocher par Sertic. Plea se heurta à Mandanda. Sur le corner consécutif à cette action, le numéro 30 fit une nouvelle prouesse, et le score ne bougea plus.

Sonné, frustré, le Gym sort de ce derby avec l'amertume des mauvaises soirées.

Il devra récupérer et se remettre les idées en place pour repartir du bon pied après la trêve internationale.

C.D.

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 2-4 Olympique de Marseille (2-3 à la mi-temps)

8e journée de L1 - 01/10/2017

32 702 spectateurs

Arbitre : Benoît Bastien

Buts : Balotelli (4'), Seri (16') pour Nice ; Ocampos (26', 45') Lees-Melou (csc 40') pour Marseille 

Avertissements : Lees-Melou (32'), Plea (49') pour Nice ; Payet (36'), Amavi (61') pour Marseille

Expulsion : Gustavo (68') pour Marseille.

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Sarr - St-Maximin, Mendy (Koziello 90'), Seri, Lees-Melou - Plea, Balotelli.

Olympique de Marseille : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Anguissa, Gustavo - Thauvin (Sertic 70'), Payet (cap) (Sarr 84'), Ocampos - Njie (Germain 72').