Homepage OGC Nice offical website

La prépa

M'Gladbach 1-2 Nice

July 20, 2017

La prépa' se termine bien

Le Gym a bouclé sa série de matchs amicaux par une bonne victoire face au Borussia Mönchengladbach (2-1). Il repart de Bavière avec de bonnes sensations et l'envie de poursuivre le travail pour être prêt face à l'Ajax, lors du Q3 de Ligue des Champions dont la 1ère manche est prévue mercredi.

Un voyage en Allemagne pour se rapprocher de la vérité. Hormis le stade champêtre, la main courante et l'odeur de la campagne, Nice a trouvé à côté de l'Autriche ce qu'il était venu chercher. Placé en 4-4-2 à plat d'entrée de jeu, le 11, qui vit Cardi faire son retour dans les bois, Dante reprendre le brassard et Balotelli la pointe, mit beaucoup d'application dans le jeu. Face à une belle équipe de allemande, 9e de la dernière Bundesliga mais possédant « le vent en poupe », les coéquipiers de Max Le Marchand prirent rapidement le contrôle du jeu. Ils ne tremblèrent d'ailleurs jamais en 1ère période, Yoan Cardinale se montrant attentif au pied (16') et dans une sortie à terre à terre (40') lorsque les Poulains se firent pressants. Au contraire, les Niçois cantonnèrent, la plupart du temps, les hommes de Dieter Hecking dans leur moitié de terrain et se procurèrent plusieurs situations intéressantes mais pas payées. Le tout en contrôlant le jeu, grâce – entre autres – à l'entrain du duo Koziello-Seri au milieu, au dézonage d'Eysseric – qui vint apporter le surnombre dans l'axe pour dégager le couloir – et  à l'activité de Lees-Melou. 

Pour autant, il manqua toujours quelque chose au Gym pour faire la diff'. Sippel sortit la frappe de Lees-Melou (3'). Srarfi prit un bon tampon qui lui fit trop enlever sa frappe (10'). Mario aussi et PLM aussi. Bref, les Rouge et Noir ne furent pas bien payés de leurs bonnes intentions. Partie remise.

Coaching inspiré

La 2e période repartit sous les mêmes auspices, jusqu'à ce qu'une frappe monstrueuse de Thorgan Hazard, des 30 mètres, vint donner un avantage immérité aux Allemands (60'). Derrière cette ouverture du score, Nice ne se désunit pas. Le Borussia se plaça plus haut sur le pré mais les hommes de la Côte gardèrent la mainmise sur le jeu. Après un double contact raffiné dans le rond central, Dante servit Srarfi qui, côté droit, se mit sur son gauche pour chercher le second poteau (52'). Sans succès. Puis Seri joua un coup franc excentré avec roublardise, mais le ballon fila au-dessus de la barre (56').

Dans une ambiance relativement tranquille, que leur style et leur inspi' entretinrent avec minutie, les Aiglons revinrent dans le jeu grâce aux hommes sortis du banc. Alassane Plea, servi par Pierre Lees-Melou, glissa la ballon entre les jambes du portier germanique, avant de suivre parfaitement son premier essai qui acheva sa course sur le poteau (1-1, 77'). En jambes, Alassane Plea décala enfin Vincent Marcel qui offrit une victoire méritée aux siens d'un superbe enroulé du gauche (87').

Le groupe s'apprête désormais à quitter l'Allemagne pour la mère patrie. Satisfaits d'une bonne dernière sortie amicale et concentré sur l'immense rendez-vous qui arrive désormais à grandes enjambées.

C.D.

A Rottach-Egern (Allemagne), Sportplatz Birkenmoos,
Borussia Mönchengladbach 1-2 OGC Nice (mi-temps 0-0)

Match amical - 20/07/2017

3.000 spectateurs environ

Buts : Hazard (60') pour M'Gladbach ; Plea (77'), Marcel (87') pour Nice

Avertissements : Balotelli, Dante à Nice

Borussia M'Gladbach : Sippel – Jantschke, Oxford, Vestergaard, Wendt – Kramer, Cuisance (Rütten, 74') – Traoré, Hazard (Feigenspan, 74') – Simakala (Villalba, 46'), Raffael

OGC Nice : Cardinale - Souquet (Jallet, 79'), Dante (cap), Le Marchand, Sarr (Dalbert 72') - Lees-Melou (Marcel, 79'), Koziello, Seri (Walter 72'), Eysseric - Srarfi, Balotelli (Plea 72').