Homepage OGC Nice offical website

Devoir accompli

Nice 3-1 Servette

July 7, 2017

Devoir accompli

Une bonne semaine de stage s'est achevée par une belle conclusion. Dans un stade de Divonne « qui a rarement accueilli autant de monde », dixit les locaux, le Gym s'est imposé 3-1 face au Servette au terme d'un match appliqué.

Comme face à Nyon, Lucien Favre avait décidé d'aligner une équipe par mi-temps. Et comme samedi dernier, le groupe a répondu présent. En 4-4-1-1 lors des deux actes, il a lutté contre la fatigue pour sortir une belle copie. Le topo rapide du match ? Une ouverture du score de Koziello à la 20e minute, sur une frappe déviée, une égalisation du Servette juste après la pause, un coup franc de Super Mario pour virer en tête et un plat du pied de Perraud, consécutif à un débordement éclair de Mahou, pour sceller le score final. Voilà pour les balises. Le chemin parcouru par les Aiglons entre ces repères fut empreint de sérénité. Même si, d'entrée de jeu, ils furent surpris par l'impact des Grenat, qui ressembla à s'y méprendre à celui de l'an passé. Le soleil cogna (32° au coup d'envoi), les jambes pesèrent, mais l'esprit permit d'avancer sereinement. La défense (Souquet, Dante, Le Marchand, Dalbert) continua à travailler les automatismes, alors que Walter Benitez – aligné à la place de Yoan Cardinale, touché à l'épaule durant la semaine et préservé -, veilla au grain chaque fois que le 3e de la dernière Challenge League mit en défaut le bloc rouge et noir. Une bonne sortie dans les pieds, une parade sûre : l'Argentin assura le coup, et fut suppléé par sa barre lorsque Alphonse trouva Lungoyi dans le dos de la défense, au quart d'heure.

Après avoir travaillé plusieurs systèmes tout au long de la semaine, Lucien Favre fit finalement démarrer Rémi Walter à gauche d'un milieu à 4, petite coquetterie tactique ayant pour but d'apporter du poids au couloir, tout en densifiant l'axe pour dégager l'espace à Dalbert le draxter. Pour sa rentrée, Alassane Plea fut mobile, costaud, et se procura deux bonnes situations, sans parvenir à trouver la faille. Pierre-Lees Melou démarra à droite, Vincent Marcel en 9 et demi, Vincent Koziello orchestra le tout. Bref, l'équipe de la première mi-temps fit le job avec métier.

Elle fut imitée par celle ayant disputé les 45 dernières minutes, composée de 7 éléments issus du centre (Clémentia, Burner, Sarr, Lloris, Boscagli, Perraud, Mahou), de Lusamba, Tameze, Srarfi et Balotelli. D'ailleurs la staf italienne ne tarda pas à faire le show. Les 1300 spectateurs attendaient de le voir sortir du banc, guettaient le phénomène, commentaient ses moindres gestes. Tous purent se régaler à l'heure de jeu. Après une frappe de mule captée, l'avant-centre enroba un coup franc en toute décontraction. Gonzalez, qui venait de rentrer à la place de Frick, exclu pour un attentat sur Perraud – derrière lequel Lucien Favre demanda avec succès à l'arbitre de laisser les Grenat à 11 -, resta figé sur ses appuis. Le Servette rajeuni ne rendit pas les armes. A part le but de Vitkieviez, il ne porta le danger qu'une fois sur le but niçois, mais Malang Sarr, capitaine, intervint avec autorité en revenant comme une bombe devant Delley.

Hicham Mahou

Super Mario, encore lui, vit son lob de 40 mètres s'écraser sur la barre, ultime éclair de son vendredi.. Romain Perraud, aligné à droite du milieu, ouvrit son pied pour clore le score.

Simplicité et efficacité : la semaine de stage s'achève sur une touche positive. Samedi matin, les Aiglons iront faire un décrassage au golf de Divonne, avant de regagner la mère patrie. Avec des organismes éprouvés mais le sentiment du devoir accompli.  

C.D.

A Divonne, stade municipal
OGC Nice 3-1 Servette Genève (1-0 à la mi-temps)

Match amical - 07/07/2017

1300 spectateurs environ

Buts : Koziello (20'), Balotelli (60') et Perraud (72') pour Nice ; Vitkieviez (51') pour le Servette

Expulsion : Frick (60') pour le Servette.

OGC Nice 1ère mi-temps : Benitez - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Dalbert - Koziello, Makengo, Walter - Lees-Melou, Plea, Marcel.

OGC Nice 2ème mi-temps : Clementia, Burner, Sarr, Lloris, Boscagli, Srarfi, Tameze, Lusamba, Perraud, Mahou, Balotelli.

Servette Genève (11 de départ) : Gonzalez - Sauthier, Cadamuro, Mfuyi, Le Pogam - Fabry, Cespedes - Willie, Wüthrich, Lungoyi - Alphonse