Homepage OGC Nice offical website

Février : déception et résurrection

Bilan 2017

December 26, 2017

Février : déception et résurrection

Février. L'un des tournants de la saison 2016/2017, initié par un lourd revers au Louis-II, lors du sommet du championnat (3-0). Rossé par un voisin lancé vers le titre, le collectif perd bientôt Alassane Plea. Touché au genou, le meilleur buteur voit sa saison stoppée à Rennes, dans un match où ses collègues reviennent aux forceps, par haine de la défaite (2-2). Le jeu rouge et noir perd en superbe mais, malgré ce constat, le rythme ne s'affaisse pas.


Les succès acquis devant St-Etienne, Lorient et Montpellier – grâce à la sublime résurrection de Mika Le Bihan – creusent un fossé entre le trio de tête et le reste du pays (10 points séparent la 3e et la 4e place début mars). Monaco s'échappe en tête, Paris joue des coudes. L'OGC Nice évolue dans la cour des grands, le torse bombé. Lancé dans une course qu'il n'a plus connue depuis plus de 4 décennies : celle au podium. Et, par ricochet, à la Ligue des Champions...

L'aiglon du mois

Comme en décembre, Wylan Cyprien a été plébiscité par le public rouge et noir. Et comme à chaque fois qu'il est entré sur le terrain, l'ancien capitaine de Lens s'est montré facile dans le jeu et à l'aise dans le dernier geste. Ce qui s'est traduit par ses 6e et 7e réalisations de l'exercice : deux frappes de mule ayant offert la victoire contre St-Etienne (1-0) et Lorient (1-0). Esthétiques et gagnantes.

Le moment fort